Les performances diminuant à mesure que la température augmente, la chaleur constitue un risque d’accident. il convient de s’organiser.

Sur la plage
L’empoisonnement solaire n’existe pas qu’au sahara : 30 minutes d’exposition peuvent générer des symptômes tels que frissons, nausées, enflures qui manifestent que votre corps essaye de réparer sa peau. si le soleil peut blesser tout le monde, les personnes prenant des antibiotiques à base de tétracycline y sont encore plus sensibles.
[highlight]Votre protection :[/highlight] Commandez du poisson selon une étude de l’université de manchester, manger du poisson gras protège de plusieurs maladies. prenez l’habitude de manger 100 g de bar, loup ou saumon chaque semaine. et mettez de la crème solaire indice 30, au minimum.

La voiture
Quand vous transpirez sur les sièges de la voiture c’est comme si vous vous teniez devant un four ouvert. selon les recherches d’une association écologiques américaine, lorsque votre véhicule prend la chaleur en été, les plastiques et tapis peuvent dégager des gaz toxiques.
[highlight]Votre protection :[/highlight] Cherchez une zone à l’ombre et près d’un coin d’herbe une étude de la nasa démontre que les terrains goudronneux des parkings sont plus chauds de 6° que les surfaces non vierges.

Au café
La bière, associée au soleil et une activité sportive, a de fortes chances d’augmenter votre température corporelle, ce qui oblige votre circulation à se rapprocher de la peau au lieu d’irriguer vos organes. conséquences : maux de tête, nausées, etc.
[highlight]Votre protection :[/highlight] Buvez de l’eau, pas de Bière, et privilégiez les mélanges protéinés mangez aussi des haricots blancs cuits. une étude de l’université américaine de l’état de saint-cloud a démontré que ce genre de mélange aide les athlètes à mieux conserver les liquides que du Gatorade (boisson de l’effort) ou de l’eau.

Au tennis
l’ozone peut avoir des conséquences néfastes sur vos tissus si vous en respirez trop lors des pics. inflammation des alvéo- les, sifflements et essoufflements font partie des conséquences possibles et augmentent le risque d’emphysème.
[highlight]Votre protection :[/highlight] Jouez aVant 9 heures ou après 18 heures plus le soleil est culminant plus l’ozone est élevé. renseignez-vous aussi sur la pollution atmosphérique.

Lorsque vous courez
Quand vous repoussez vos limites, votre corps perd de l’eau et son niveau de sodium diminue également entraînant une hypoglycémie. symptômes les plus fréquents ? nausées, vomissements, diarrhées et maux de tête.
[highlight]Votre protection :[/highlight] Surveillez Votre hydratation pesez-vous avant et après l’effort. « Compensez la perte de poids en buvant autant d’eau que de masse perdue », conseille le professeur larry Kenney de l’université de penn state.

—————————

Et toujours plus de conseils pour être bien :
– Soignez votre dos
– L’entrainement 2 en 1
– Du muscle sans soulever de poids