Ou comment Aaron Taylor-Johnson s’est forgé une musculature de star en quatre mois.

QUAND AARON TAYLOR- JOHNSON EST ARRIVÉ sur le plateau de Kick-Ass2, la seule définition visible sur son corps était celle de ses genoux noueux et de ses côtes efflanquées. Mais il était bien décidé à changer ça. « Dans ce film, mon personnage devient plus fort et plus sûr de lui que dans le premier Kick-Ass. J’étais habitué à la gymnastique et à la danse, mais là, j’ai compris qu’il fallait que je modifie mon entraînement », explique-t-il.
Pour étoffer sa silhouette, Taylor-Johnson s’est astreint à deux entraînements quotidiens à base de conditionnement métabolique (cardio) et de musculation. « Le matin, je faisais des circuits en plein air, associant exercices avec kettlebells, squats et mouvements d’arts martiaux. L’après-midi, je passais à des exercices classiques de bodybuilding, comme le développé couché et le rowing à un bras. » Comme la transformation de son personnage se faisait en parallèle avec la progression du film, Taylor-Johnson a dû métamorphoser son corps en quatre mois. Quand il n’était pas devant la caméra, il passait son temps à s’entraîner. Résultat : 7 à 8 % d’augmentation de sa masse musculaire. Et ce, alors qu’il était en plein tournage. Pensez-y la prochaine fois que vous serez à la salle…
Le changement se voit à l’écran. Musculature toujours un peu plus ciselée et plus dense, et un personnage qui gagne en assurance. Laissez-vous tenter.

L’ENTRAÎNEMENT « KICK-ASS »
Pour transformer Taylor- Johnson en un gaillard bien baraqué, son entraîneur, Rikki Toth, a mis l’accent sur le travail des abdos et du bas du corps. Essayez de faire ces exercices après un bref échauffement. Reposez-vous 1 minute après chacun des deux premiers exercices et 2 minutes après le troisième : cela constitue un circuit. Faites-en entre 3 et 5. Terminez avec la planche ou les relevés de jambes (auchoix).

PORTÉ DE PARTENAIRE EN CÔTE
Prenez un copain sur votre dos : accroupissez-vous, passez un bras entre ses jambes, saisissez son bras avec votre autre main et redressez-vous. Son poids doit être surtout sur vos épaules. Puis montez la côte sur 30 mètres. Vous êtes seul ? Utilisez un sac de sable.

SPRINTS EN MONTÉE
Reposez doucement votre partenaire, revenez en marchant jusqu’au point de départ, puis sprintez jusqu’en haut de la même côte, toujours sur 30 mètres et le plus vite possible. Comme la distance est courte, donnez-vous à fond. Vous pourrez reprendre votre souffle quand vous redescendrez en marchant.

SQUATS AU POIDS DU CORPS
Debout, les pieds à la largeur des épaules. Poussez le bassin en arrière et pliez les genoux pour vous accroupir au maximum. Marquez un temps d’arrêt, puis revenez lentement à la station debout. Faites 20 reps en tout.