©iStock

Le message privé est un élément central de l’ère du numérique, mais le risque d’échec est élevé. Voici votre guide pour lui envoyer des messages privés

Un mème est apparu dans l’ère du romantisme numérique : se glisser dans ses messages privésLes réseaux sociaux ont fait des choses bizarres à toutes les formes d’interaction, en particulier au flirt. Jamais un aussi grand laboratoire de phrases à conquêtes n’a été mis à disposition des hommes. Un homme moyen peut se faire rejeter trois fois avant de sortir du lit tandis que ceux qui se trouvent en haut de la chaîne du romantisme peuvent lister l’équivalent d’une semaine de rencards sur l’heure du midi.

Le problème avec les messages privés sur les réseaux sociaux, c’est qu’ils fonctionnent rarement et que les résultats sont souvent pré-déterminés par le facteur d’attirance de votre profil. Une partie du problème, c’est qu’ils sont la plupart du temps réservés aux étrangers ou aux connaissances lointaines.

Si vous connaissiez bien la personne, vous vous enverriez des sms, vous vous appelleriez ou vous iriez directement la voir. Le message privé sur les réseaux sociaux est une plate-forme limitée pour les premières impressions. C’est comme passer les auditions de The Voice en utilisant seulement quatre notes. Utiliser ce genre de messages devrait donc être votre dernier recours. S’il existe une autre façon pour vous de montrer votre intérêt, utilisez-la.

Si vous ne l’avez pas encore rencontrée, attention : les messages privés sur les réseaux sociaux sont un sport extrême. Il y a de la compétition. Les obstacles sont nombreux. Vous n’atterrirez dans ses messages privés que si elle le veut.

Même si le risque d’échec est important, de nombreux hommes ont toujours recours à la même stratégie et espèrent réussir. Nous avons compilé certains éléments qui ont inspiré le mème. Voici certains conseils avant de vous jeter à l’eau.

Premièrement, un petit organigramme pour vous aider à savoir si vous feriez mieux de lui envoyer un message privé ou non :

organigramme

Disons que vous allez lui envoyer un message. Voici certaines choses à savoir :

Les émoticônes suivantes ne doivent jamais apparaître dans vos messages privés.

émoticônes

Ces émoticônes sont aux messages privés ce que l’ail est pour les vampires. Même si vous êtes vraiment en train de manger de l’aubergine, des noix, de la pêche, de la banane ou de la pastèque quand vous lui envoyez le message, que vous les coupiez avec un couteau et que vous rinciez ce dernier avec de l’eau pendant que votre clown de colocataire demande en mariage sa petite-amie enceinte en faisant le poirier, évitez ces images. Toujours.

Voyons maintenant ce qu’il faut faire et ce qu’il ne faut pas faire :

À ne pas faire : commencer par une dick pic

On espère que c’est évident. Est-ce que vous approcheriez une inconnue dans un bar en baissant votre pantalon pour lui montrer votre érection ? C’est une infraction.

À faire : commencer par vos intérêts communs

Est-ce qu’elle poste des choses sur l’astronomie ? La politique ? Le sport ? Les livres ? La nourriture ? Les chouettes ? Déterminez ce qui lui tient à cœur et commencez par là. Lancez la conversation sur un intérêt que vous avez en commun. C’est encore mieux si vous avez un ami en commun.

À ne pas faire : être générique

Vous devez trouver des façons de vous démarquer des autres. Les messages suivants ne sont pas suffisants :

Quoi de neuf ?
Hey 🙂
Salut
Koi 2 9 ?
Super sourire
Bonjour
Tu es magnifique
Yo
Tu as des yeux incroyables
Hey
Tu es sexy
Comment ça va ?
Bonjour beauté
Tu es top-modèle ?
Whoaaaa

Elle les a déjà tous entendus.

À ne pas faire : un caprice quand elle ne répond pas tout de suite

Quand le prétendant en ligne passe de gentil à furieux dès que sa cible commence à l’ignorer. Exemple :

LeMecQueVousNeVoulezPasEtre : « Normalement je ne fais pas ça mais tu m’as semblé trop intéressante et trop belle pour que je ne te contacte pas. Voici un GIF de deux paresseux en sortie de bain qui se font un câlin. Bon jeudi ».

LaFilleAuProfilIntéressant : « Normalement je ne réponds pas aux messages de personnes que je ne connais pas, mais quand je le fais, c’est généralement à cause de paresseux en sortie de bain qui se font des câlins ».

LeMecQueVousNeVoulezPasEtre : « Tu pourrais être surprise de savoir que les paresseux en sortie de bain qui se font des câlins sont la cause de beaucoup de choses dans le monde. Qu’est-ce que tu fais en cette belle soirée ? »

LaFilleAuProfilIntéressant : « Pas grand chose. Je viens de sortir du travail. Et toi ? »

LeMecQueVousNeVoulezPasEtre : « Pareil »

LaFilleAuProfilIntéressant : « C’est quoi ton métier ? »

LeMecQueVousNeVoulezPasEtre : « Je prélève des dents de requins »

LaFilleAuProfilIntéressant : « hahaha »

LeMecQueVousNeVoulezPasEtre : « C’est un poste très sérieux »

LaFilleAuProfilIntéressant : “Non mais sérieusement, qu’est-ce que tu fais ? »

LeMecQueVousNeVoulezPasEtre : « Je suis le Prince de Monaco. Un astronaute. Un mime ».

[Des jours passent.]

LeMecQueVousNeVoulezPasEtre : « C’est quoi le problème avec vous les salopes qui n’en avez qu’après l’argent ? Vous êtes obsédées par le salaire ? Je travaille dur pour gagner ma vie et je n’ai pas besoin de me justifier envers les personnes que je ne connais pas. Je ne veux pas dépenser mon argent pour des putes comme toi. Tu penses que tu es meilleure que moi ? Tu te crois sexy parce que tu prends des photos en sous-vêtements et que tu les postes en ligne ? Tu n’es rien de plus qu’un porno pour pauvres ».

Ça paraît absurde ? Malheureusement, c’est un phénomène qui fera n’importe quoi pour mieux faire passer le rejet ou pour susciter à nouveau son intérêt. Ça ne fera que vous humilier encore plus. Si vous n’arrivez pas à comprendre qu’il faut éviter ça pour la décence humaine, n’oubliez pas : elle sait comment faire une capture d’écran et elle n’a pas peur de la poster.

À faire : poser des questions réfléchies

Peut-être qu’elle parle italien, qu’elle joue du violon ou qu’elle fait souvent des randonnées. Peut-être qu’elle a simplement posté un selfie après s’être fait retirer les dents de sagesse.

Après un bonjour amical, posez-lui une question. Des recommandations d’ouvrages à lire en italien pour les débutants ? Quels sont tes violonistes contemporains préférés ? Il y a des bonnes randonnées à faire dans le coin ? Comment ça va depuis qu’on t’a retiré tes dents de sagesse ?

Une question réfléchie personnalisera le message et prouvera que vous avez fait vos leçons. Il y a beaucoup plus de chances qu’elle vous réponde si elle sent que vous vous intéressez vraiment à sa vie. (Note : ne faites pas référence à quelque chose qu’elle a posté il y a trop longtemps, c’est flippant. Ne regardez que les premières rangées de photos sur son compte Instagram ou ses tweets les plus récents.)

Envoyer des messages privés sur les réseaux sociaux n’est pas chose facile, mais voici le meilleur conseil qu’on peut vous donner : une fois que vous l’avez fait, assurez-vous de passer du virtuel au réel.

Par Tess Gunty / Traduit par Mélanie Geffroy