Stratégies mentales entraînement
© iStock

Avez vous déjà réussi à passer une barre que vous aviez raté 5 minutes avant ? Pourtant, physiquement, rien n’a changé entre l’échec de cette première barre et la réussite de la deuxième. Mais votre corps, ce n’est pas que vos muscles, c’est aussi votre tête. Et il ne s’agit pas seulement de votre cerveau, mais aussi de votre esprit. Le pouvoir extraordinaire de la pensée est indéniable. Rendre possible quelque chose d’impossible commence dans votre tête. Et cela peut très bien s’appliquer pour vos entraînements.

8 astuces mentales pour optimiser vos entraînements

Apprenez à utiliser votre esprit lorsque vous vous entraînez et votre corps suivra ! Voici huit stratégies mentales pour optimiser vos entraînements.

1. Soyez positif

Apprenez à aborder chaque séance d’entraînement de façon positive et enthousiaste. Attendez-vous à avoir une séance plus productive aujourd’hui que celle d’hier. Pensez que les poids vont sembler plus légers et que chaque exercice paraîtra plus simple.

Et même si ce n’est pas simple, apprenez à apprécier la douleur (à moins, bien sûr, qu’elle ne soit le résultat d’une blessure). Soyez pleinement conscient que cette séance d’entraînement vous permet de vous rapprocher de vos objectifs. Si vous laissez le doute hors de la salle de sport, vous bénéficierez du meilleur entraînement de votre vie. Rien ne peut vous arrêter.

2. Soyez agressif

Ne faites pas que pousser de la fonte, attaquez les poids. Considérez chaque répétition comme la dernière. Soulevez les poids comme si votre vie en dépendait et faites tout ce qui est en votre pouvoir pour être dans le meilleur état d’esprit possible. Dirigez toute la colère et toutes les émotions que vous retenez dans chaque répétition et dans chaque série. 

3. Concentrez-vous

Lors d’une série, concentrez-vous sur ce que vous faites. Lorsque vous vous reposez, concentrez-vous sur ce que vous êtes sur le point de faire. Mettez votre portable de côté, laissez tomber le journal et arrêtez de discuter. Pensez aux parties de votre corps que vous faites travailler et forgez cette connexion « esprit/muscle ». Si vous voulez vous entraîner avec un partenaire, assurez-vous qu’il ou elle est aussi passionné(e) par le sport que vous. Si vous n’arrivez pas à trouver quelqu’un comme ça, mieux vaut vous entraîner seul.

N’oubliez jamais : le temps que vous passez à la salle de sport est précieux. Ne le gaspillez pas.

4. Acceptez l’échec

Si les premières séries de votre séance d’entraînement ne se passent pas comme vous l’aviez prévu, ne faites pas la tête lors de la suite de votre séance. Si vous essayez d’établir un nouveau record personnel sans y parvenir, ne déprimez pas ! Laissez le négatif derrière vous et allez de l’avant.

La salle de sport n’est pas l’endroit pour déprimer. C’est votre sanctuaire, votre domaine, votre temple. Vous y êtes le patron de votre corps et de votre séance d’entraînement. N’oubliez pas, s’il y a bien un endroit où échouer est une bonne chose, c’est ici. 

5. Soyez fier, mais jamais satisfait

Ce n’est pas un problème de vous jeter des fleurs après une série ou un entraînement intense, mais ne gardez pas continuellement ce sourire sur vos lèvres. Pensez à la prochaine série ou au prochain entraînement et à la façon dont vous allez faire encore mieux. La complaisance est l’ennemi du sportif.

Votre corps est une machine adaptable. Vous devez donc repousser vos limites pour progresser. Vous venez de pousser 120 kilos pour la première fois…super ! Il est maintenant temps de trouver une solution pour en soulever 130. Pour réussir, vous devez tout donner.

6. Embrassez la douleur

N’évitez pas la douleur, acceptez-la. Quand vous ressentez une douleur (à moins que ce ne soit une douleur liée à une blessure…apprenez à faire la différence) lorsque vous soulevez des poids, ne pensez pas que c’est la fin de votre série, mais plutôt le début. 

Considérez la douleur comme un signal qui vous prévient que vous entrez dans une zone de développement. La jonction de la série qui déclenchera des réactions physiologiques qui mèneront à un développement. Lorsque vos muscles brûlent, que votre coeur bat rapidement et que vous avez la nausée, vous êtes plus près de votre objectif que vous ne l’avez jamais été.

7. Croyez en vous 

Vous devez croire en vous-même et en ce que vous faites. Si vous avez foi en votre programme d’entraînement, en votre régime alimentaire et en votre stratégie de supplémentation, vous augmenterez grandement vos chances de réussir. 

8. Rêvez

Ne vous mettez pas de limite et ne laissez personne vous dire ce que vous pouvez ou ne pouvez pas réussir. Votre corps n’est limité que par votre esprit. Concevez, croyez et réussissez. Ceux qui ont peur de rêver sont restreints par les limites que leur impose leur esprit. Les rêveurs voient plus loin. Ayez de grands rêves et cherchez toujours à repousser vos limites.

 

Traduit par Mélanie Geffroy