©iStock

Si en période électorale un tel titre était facile, même ceux qui ont voté blanc ne doivent plus s’abstenir. Voici quelques raisons de se mettre à l’heure des thés

Mike Tyson boit du thé vert. Alors essayez de dire à Tyson que le thé vert, c’est bon pour les vieux et les Anglais… vous auriez bien tort ! Tous les thés, du vert au blanc en passant par le noir et l’oolong, peuvent booster votre métabolisme, baisser votre taux de cholestérol, améliorer votre concentration, aider à la digestion et stabiliser le taux de sucre dans le sang. L’important, c’est de garder à l’esprit qu’ils ne sont pas tous de bonne qualité. Quel que soit le type de thé que vous buvez, assurez-vous qu’il ait une bonne composition et qu’il soit bio de préférence. Préférez le thé en vrac aux sachets : ces derniers contiennent majoritairement de la poussière de feuilles cassées. Or, une fois que la feuille est brisée, elle perd la plupart de ses huiles essentielles. Les feuilles de thé que vous achetez chez un bon marchand n’ont pas ce problème. Faites tremper le thé dans l’eau bouillante afin d’en extraire le maximum de ses bons nutriments. Voici une liste de 5 thés au top !

Le thé noir

Ce thé est lourdement modifié, ce qui annihile une bonne partie de ses composants bienfaiteurs comme l’épigallocatéchine gallate (EGCG) et la vitamine C. La plupart des thés noirs proviennent d’exploitations commerciales privilégiant la quantité à la qualité. Cependant, quand il est cultivé et traité de manière responsable, ses bénéfices sont identiques à ceux des autres thés en termes d’antioxydants et de propriétés relaxantes. Petit plus, il a une plus forte teneur en caféine que ses camarades.

Le thé à la menthe

Ce n’est pas un thé à proprement parler car il n’est pas issu de la plante de Camellia Sinensis (théier). Il s’agit de feuilles de thé infusées dans de l’eau bouillante avec des feuilles des menthe. Mais ses bienfaits sur la santé sont légitimes. Ce thé a des propriétés rafraîchissantes utiles pour soigner les symptômes de la grippe, comme les yeux rouges, la gorge irritée et la fièvre. Il soulage les maux de tête et aide les fonctions rénales à bien fonctionner. Il n’y a aucune contre-indication à sa consommation, sauf si vous êtes au beau milieu d’un rhume, auquel cas rafraîchir le corps n’est pas vraiment utile.

Le thé vert

Il est le plus concentré en EGCG, une catéchine qui agit comme un antioxydant et qui peut prévenir certains types de cancers. Le thé vert est aussi très peu modifié. Il n’y a aucune contre-indication le concernant, à moins que vous n’ayez l’estomac fragile. Dans ce cas, mieux vaut éviter de trop en consommer car son amertume pourrait bien finir par vous causer des aigreurs.

Le thé blanc

C’est le thé le moins modifié de tous. Les feuilles sont simplement fanées puis séchées. Le thé blanc est le plus concentré en L-théanine, un acide aminé que l’on trouve exclusivement dans le thé. C’est un composant à l’action réduite mais non négligeable. Il aide le corps à produire des hormones de bien-être comme la sérotonine, la dopamine et le GABA (acide gamma-aminobutyrique), un neurotransmetteur qui inhibe l’activité des neurones. C’est ce qui vous relaxe lorsque vous buvez du thé.

Le thé oolong 

C’est le moins connu et le moins étudié de tous. Mais il a sa propre gamme d’antioxydants, aux nombreuses propriétés préventives du cancer. Et de tous les thés, l’oolong GABA (une variété encore plus spécifique) offre la plus forte concentration en GABA car ses feuilles passent par une chambre privée d’oxygène. Besoin de dormir ? C’est le thé qu’il vous faut !

Conseil de l’expert : Le thé vert aide à perdre du poids. Comment ? Grâce aux catéchines, un antioxydant qui stimule la thermogenèse, et donc la fonte des graisses.

Meagan Drillinger