Andy Murray sur l'US Open
© Wiki Commons

Juste avant l’US Open, Andy Murray s’est entretenu avec Men’s Fitness pour parler préparation, voyages, hula hoop et saut en parachute.

Andy Murray sur l’US Open, les voyages, le saut en parachute et le hula hoops

Joueur de tennis professionnel avec deux titres de Grand Chelem, deux médailles d’or olympiques et 45 titres en carrière, Andy Murray a eu l’occasion de beaucoup voyager. Enchaînant les tournois aux quatre coins du monde, Andy Murray parcourt le monde tout au long de l’année. Alors que certains joueurs de tennis trouvent cela un peu épuisant, Murray voit les choses très différemment.

« J’adore le côté voyage de mon métier. Je connais beaucoup de joueurs de tennis, qui, en vieillissant, trouvent les voyages fatigants ou répétitifs, et c’est vrai que parfois on ne voit que l’hôtel ou les courts de tennis pendant une semaine, mais j’aime bien découvrir de nouveaux endroits et sortir un peu pendant les tournois. Quand j’arrêterai de jouer, j’aurai certainement envie de voyager encore plus et de voir des pays que je n’ai pas eu la chance de découvrir par le tennis ».

Men’s Fitness : Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans le fait de jouer à l’U.S. Open et de venir à New York pour le tournoi ?

A.M: L’énergie de la ville se reflète dans le tournoi lui-même. Même quand je m’entraînais une semaine avant le tournoi, il y avait déjà un tas de gens qui nous regardaient jouer. C’est un tournoi du Grand Chelem qui n’a rien à voir avec les autres.J’aime beaucoup Wimbledon par exemple mais c’est très traditionnel et calme, alors qu’ici vous avez beaucoup plus d’énergie. À Wimbledon, quand on joue un point, c’est presque complètement silencieux, et ici, il y a un bruit presque constant de la ville, ou des avions qui survolent le site ou encore le métro. Il faut toujours un peu de temps pour s’adapter, mais après cela devient une habitude et on l’adopte. J’ai toujours aimé jouer ici.

Quelle préparation effectuez vous pour un tournoi comme celui-ci ?

A.M: Mon entraînement a beaucoup changé depuis ma blessure (Andy Murray a été éloigné des courts pendant de long mois suite à une blessure à la hanche en 2017), j’avais l’habitude de passer beaucoup de temps à faire de la musculation avec des poids et pas mal de charge, mais maintenant c’est beaucoup plus fonctionnel, et évidemment aussi sur le court de tennis. J’ai passé également beaucoup de temps dans la piscine. Je ne nage pas, mais je fais beaucoup de mouvements spécifiques au tennis comme l’aqua-jogging et d’autres mouvements qui me permettent d’atténuer l’impact et de me détendre les articulations tout en profitant des bienfaits physiques de l’eau. J’ai fait des trucs de coordination, des mouvements de type gymnastique, et même des mouvements avec des hula hoops (rires). Je n’en avais pas fait depuis mon enfance, mais ces mouvements m’ont aidé à détendre mes muscles sans trop solliciter mon corps. Tout cela est nouveau pour moi, mais j’ai apprécié.

Quel est votre régime alimentaire ?

A.M: Je suis une diète bien précise, et je sais que cela semble évident, mais j’essaie vraiment de ne pas manger de mauvaises choses quand je m’entraîne. J’ai une nutritionniste qui m’aide, et j’essaie de planifier ma nutrition en fonction des jours de match, du moment où je joue et de la météo. Vous devez savoir comment vous hydrater quand il fait vraiment chaud, et cela varie aussi entre un match de jour et un match de nuit. Je ne pense pas qu’il y ait une sorte de régime qui fonctionne pour tout le monde, vous devez trouver ce qui fonctionne pour vous et ce qui fonctionne pour votre corps.

Quels sont les endroits où vous avez aimé jouer au cours de votre carrière ?

A.M: Pour savoir si j’aime vraiment une ville où je suis, je me pose la question suivante je « est-ce un endroit où je pourrais vivre ? ». J’ai beaucoup aimé Vienne, mais aussi Vancouver, j’y suis allé quelques fois et j’ai trouvé la ville vraiment incroyable. J’ai l’intention d’aller aux Maldives, c’est plus des vacances mais je n’y suis jamais allé et c’est un endroit que j’ai toujours voulu visiter. Vienne, Vancouver et Melbourne font partie de mes endroits préférés, et Munich est une ville que j’ai toujours aimée.

Lorsque vous voyagez, quelles sont les activités que vous aimez pratiquer ?

A.M: J’aime vraiment le jet ski et les activités nautiques en général. Une chose que je veux vraiment faire quand j’en aurai l’occasion, c’est faire du parachutisme. Le dernier tournoi que j’ai gagné était à Dubaï l’année dernière, et ils ont un endroit pour le parachutisme, alors j’ai dit à mon équipe avant le début du tournoi qu’avant de partir je voulais aller faire du parachutisme. La moitié de mon équipe m’a répondu « certainement pas! » (rires), et ça n’a finalement pas eu lieu. En plus, je me suis blessé juste après donc je regrette un peu de ne pas avoir célébré ma victoire avec un petit saut en parachute. Quand je pars en vacances, j’aime faire d’autres choses que simplement m’allonger sur la plage, comme des activités très intenses comme le jet ski et d’autres choses du genre.