Arnold Schwarzenegger
© KSM FILM

Le septuple vainqueur de Mr Olympia, Arnold Schwarzenegger, a plaidé en faveur d’un plus grand nombre de tests de dépistage de produits dopants au cours d’un séminaire durant l’Arnold Classic Africa.

Arnold parle des stéroïdes dans le bodybuilding

Ce n’est un secret pour personne que les produits dopants sont devenus monnaie courante dans le monde du sport d’élite. Le culturisme, comme le grand public aime à le souligner, ne fait pas exception, et lors de l’Arnold Classic Africa du week-end dernier, Arnold Schwarzenegger a évoqué le sujet de l’utilisation des stéroïdes dans le culturisme moderne dans un extrait qui a été rapporté par Evolution of Bodybuilding.

Une partie du problème, note Arnold Schwarzenegger, est que de nos jours, les concurrents amateurs ressemblent aux professionnels de son époque. Et bien qu’il ait admis que les progrès du sport au fil des années ont été  » extraordinaires « , il s’est dit préoccupé par la consommation de drogues que certains athlètes se sentent obligés de prendre.

« Beaucoup de gens ont l’impression que s’ils se dopent, leurs performances s’en trouveront améliorées immédiatement « , explique Schwarzenegger. « Mais le problème c’est que si vous pensez que deux pilules vont vous aider, il y a des mecs qui se disent qu’avec 10 pilules ça sera 5 fois plus efficace. Puis ils font une overdose. »

Arnold Schwarzenegger Mr Olympia

Il est difficile d’obtenir des statistiques sur l’abus de stéroïdes, parce que ce n’est pas quelque chose que la plupart des enquêtes nationales suivent, et également car les utilisateurs ne sont pas les plus ouverts à ce propos, mais la majorité des gens qui en font trop avec les stéroïdes anabolisants sont des hommes dans la vingtaine et la trentaine, selon le National Institute on Drug Abuse.

Qu’ils soient pris par voie orale, injectés dans les muscles ou sous forme de gel ou de crème, les stéroïdes destinés à améliorer les performances sont généralement pris à des doses 10 à 100 fois plus élevées que celles prescrites par un médecin pour traiter des troubles médicaux. Les gens voient souvent l’abus de stéroïdes comme le moyen « facile » de prendre du muscle, mais ce n’est pas le cas, selon le chêne autrichien.

« Il n’y a qu’une seule façon de réussir, c’est de se crever le cul. »

« On voit des gens qui surdosent et qui voient le résultat comme un raccourci rapide vers le succès, mais il n’y a pas de raccourci vers le succès – ça n’existe pas, selon Schwarzenegger. « Il n’y a qu’une seule façon de réussir, c’est de se crever le cul. »

La légende du bodybuilding a ajouté qu’il n’était pas facile d’éliminer les produits dopants du sport, mais que c’était dans l’intérêt de la santé des athlètes. Il a expliqué que l’Agence Mondiale Antidopage avait effectué des contrôles antidopage au hasard au cours du week-end de l’Arnold Classic Africa, mais il a également soulevé un autre problème, à savoir que de nombreuses personnes qui prennent des stéroïdes ne font même pas de compétition.

« Il y a des gars dans toutes les salles qui sont complètement chargés et qui n’ont jamais mis les pieds sur scène » explique Schwarzenegger. « Comment s’en débarrasser ? » La réponse, a-t-il suggéré, pourrait être de commencer à faire passer le mot sur les problèmes de santé qui peuvent être associés à l’abus de stéroïdes. « Il s’agit de faire passer le message pour dire aux gens que notre sport sert à construire un corps et non pas à le détruire. » dit-il.