Un déplacement en avion au programme? Suivez donc ces 6 conseils, recueillis auprès d’un ancien agent de bord, pour que votre vol ne vire pas au cauchemar.

Quand Ron Akana a débuté comme steward de la compagnie aérienne United Airlines en 1949, il n’y avait ni première ni seconde classe. Tous les passagers disposaient des mêmes sièges et du même confort. Les temps ont changé. Ron a pris sa retraite, en août dernier, à l’âge de 83 ans. Accordez-lui votre attention durant quelques minutes…

GAGNER DU TEMPS À L’AÉROPORT
Certains titulaires de cartes Premium bénéficient d’un accès rapide et prioritaire à l’embarquement. Les autres doivent patienter et trouver d’autres façons de ne pas perdre trop de temps, à l’aéroport.
Stratégie 1 – Portez des chaussures « de voyage ».
À savoir, des chaussures confortables, mais pas négligées, qui vous permettront de traverser l’aéroport sans avoir mal aux pieds… Ron Akana recommande les chaussures Rockport et Ecco.
Stratégie 2 – Soignez votre bagage. L’objectif est de vous contenter d’un bagage à main que vous emporterez
avec vous en cabine. Prévoyez un ensemble de sous-vêtements, une paire de chaussettes, une chemise par jour de déplacement et un pantalon pour tous les deux jours. Ajoutez-y un blazer, une cravate, votre trousse de toilette et votre tenue de sport (chaussures comprises).

GRATTEZ !
Il n’y a pas de mal à essayer de se faire offrir un petit plus.
Stratégie 1 – Soyez à l’affût. Avant le décollage, inspectez votre siège pour repérer un éventuel défaut (il est sale, il ne s’incline pas, etc.) et, le cas échéant, avertissez poliment, l’hôtesse de l’air. Demandez alors si vous pouvez changer de place, voire être surclassé !
Stratégie 2 – Sympathisez avec le personnel navigant. Une fois les plateaux-repas ou les collations distribués, rejoignez les hôtesses au fond de l’avion, votre verre vide à la main, et entamez la conversation. « Un bon agent de bord est un hôte », explique Akana. Et d’ajouter : « Si la conversation est plaisante, il est probable que je propose un verre supplémentaire au passager. »

LUTTEZ CONTRE LA FATIGUE ET LE STRESS
Être assis de manière prolongée dans un siège trop étroit peut être inconfortable. Quelques conseils pour vous soulager.
Stratégie 1 – Ron Akana effectuait des squats, lors de longs voyages, pour garder la pêche. En queue ou en tête d’appareil, devant les toilettes, vous aurez assez de place pour exécuter ce genre de mouvements. Les jambes écartées de la largeur des épaules, fléchissez les genoux jusqu’à avoir les cuisses parallèles au sol. Après 2 ou 3 séries de 8 reps, vous vous sentirez revigoré.
Stratégie 2 – Optez pour un siège côté hublot et emportez votre oreiller. Et pour cela, investissez dans un sac de compression qui vous permettra d’en réduire le volume et de le transporter.

PROTÉGEZ VOS OREILLES
Lors des phases d’atterrissage et de décollage, les changements rapides de pression d’air dans la cabine peuvent perturber l’équilibre qui existe entre la pression de l’oreille externe et celle de l’oreille moyenne, causant douleurs et/ou déficience temporaire de l’audition. Pour y remédier, il convient d’effectuer ce que l’on appelle une « manœuvre de Valsalva » qui consiste à faire passer de l’air derrière le tympan par l’intermédiaire de la trompe d’Eustache (conduit situé entre l’oreille et le fond des fosses nasales). Pour cela, pincez-vous le nez entre deux doigts et soufflez fort, bouche fermée.

——————–

Et n’oubliez pas :

– De nouvelles méthodes d’entraînement
– 36 façons de séduire une fille
– Rechargez vos batteries