Contrairement à ce que l’on croit, les insomnies ne sont pas une fatalité. En suivant nos quatre conseils vous constaterez rapidement que vos nuits s’amélioreront.

A cet âge les hommes dorment en moyenne un peu plus qu’auparavant mais encore de manière insuffisante. Pire, selon une étude publiée dans le Journal américain de la médecine, le sommeil des hommes entre 30 et 40 ans est beaucoup moins profond et donc réparateur que celui des hommes âgés de 20 à 30 ans.

La solution en quatre points

1 Avant d’aller au lit, avalez de la vitamine B5 (de l’acide pantothénique). Selon Ron Klatz, président de l’académie américaine de lutte contre le vieillissement, c’est un excellent antidote contre le cortisol, des hormones qui véhiculent le stress. Si cela ne suffit pas, demandez à votre docteur un traitement à base d’aspirine qui aide à diminuer la production de cortisol.

2 Une fois votre cortisol contrôlé, il faut que vos conditions de sommeil soient bonnes. N’hésitez pas à utiliser des boules quiès et un bandeau sur les yeux pour ne pas être dérangé par des bruits et des luminosités intempestives.

3 Demandez aux enfants de ne jamais vous déranger lorsque vous dormez et sortez le téléviseur de la chambre à coucher. Il est une incitation à veiller. De plus une étude de l’Université Brown a clairement démontré que le petit écran perturbe le sommeil.

4 Faites 30 minutes de marche en fin d’après-midi. En jouant sur la température de votre corps cela vous aidera à vous endormir. Selon une étude de l’Université d’Arizona c’est le temps idéal pour que votre sommeil soit le plus profond possible pendant la nuit.