L’heure est grave. Une étude voudrait, en effet, qu’il soit important, voire nécessaire, d’avoir au moins dix partenaires sexuels avant de trouver la bonne, ou du moins celle avec qui vous voudrez faire autre chose que des galipettes.

Cette étude aurait été menée auprès de 10 000 personnes. Le résultat ? Quarante-huit pour cent des femmes et 45% des hommes ont avoué avoir déjà eu dix partenaires sexuels différents. Plus que ça et vous passez pour un sale tombeur indigne de confiance. Et moins ? Laissez tomber, ça veut dire que vous n’y connaissez rien. Curieuse, cette étude.

Une telle logique ferait friser les cheveux de Spock, tant elle est absurde. En matière de sexe, la quantité ne veut absolument rien dire. Rien. Que dalle. Vous pouvez avoir couché avec 20 nanas et n’avoir aucune idée de ce que les femmes veulent sous la couette. Et d’un autre coté, vous pouvez n’avoir eu qu’une seule partenaire et lui avoir ouvert les portes du Walhalla chaque fois que vous avez couché ensemble. Tout simplement parce que vous avez compris ce qui fonctionne, que vous avez communiqué tous les deux et pas seulement… enfin vous avez compris.

Bien sûr, il est important de s’essayer a de nouvelles choses et d’apprendre parfois de ses erreurs. Mais avoir eu dix partenaires sexuelles avant celle qui compte pour vous ne vous dira pas ce qui fonctionne avec elle. Oui, car en matière de plaisir, il n’y a pas de vérité absolue.

L’important pour que ça fonctionne ? Concentrez-vous sur son plaisir, sur ce qu’elle veut, ce dont elle a sexuellement besoin. Et puis si elle vous demande combien de partenaires vous avez eu avant elle, dites-lui que le nombre n’a aucune importance. Demandez-lui aussi ce qui l’inquiète. Peut-être a-t-elle peur que vous ayez contracté une MST ? Ou bien d’être comparée à vos ex ? Rassurez-la en lui expliquant qu’il n’y a que votre relation avec elle qui importe.

Et une fois qu’elle a confiance, essayez ça :
Soyez plus endurant
5 expériences sexuelles à vivre
Réchauffer sa libido en hiver