Régime alimentaire affecte vie sexuelle
© iStock

Ce que vous mettez dans votre assiette affecte directement la façon dont votre corps produit et gère les hormones. Alors que des facteurs comme le stress, le sommeil et le sport impactent votre désir sexuel, votre régime alimentaire peut également influencer votre libido et votre vie sexuelle. 

Comment votre régime alimentaire peut ruiner votre vie sexuelle ?

Ce n’est pas la grande joie au lit en ce moment ? Voici comment un mauvais régime alimentaire peut saboter votre vie sexuelle de 5 façons : 

Des inflammations accrues

Maintenir des taux d’hormones sexuelles adéquats comme la testostérone et l’œstrogène est essentiel à la fois pour les hommes et pour les femmes qui veulent maintenir une libido saine, en particulier lorsqu’ils ou elles vieillissent. Un état d’esprit sain et une bonne circulation sont également essentiels pour de bonnes performances sexuelles, mais une inflammation peut impacter tous ces facteurs de façon négative. Il s’avère que l’inflammation est la base de la plupart des maladies, y compris d’une mauvaise santé sexuelle. 

La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez grandement réduire l’inflammation en évitant certains facteurs qui la provoquent rapidement, en particulier au niveau de votre régime alimentaire. Des aliments comme le maïs, l’huile de soja, les produits laitiers pasteurisés, les glucides raffinés, la viande conventionnelle, le sucre et le gras trans sont connus pour déclencher des inflammations. Il est également important de manger beaucoup d’aliments anti-inflammatoires comme les légumes verts, les myrtilles, le saumon, l’huile de coco, les noix et le curcuma. 

Un faible taux de testostérone

Préserver votre santé sexuelle dépend beaucoup de la façon dont vous gérez vos niveaux de testostérone car cette hormone essentielle est nécessaire à un désir sexuel important, à une bonne libido et à une satisfaction sexuelle. La testostérone est un booster pour votre métabolisme. C’est grâce à elle qu’on se sent jeune et en bonne santé. De bas niveaux de testostérone génèrent une perte de muscle, une fatigue chronique, un désir sexuel amoindri et une mauvaise humeur générale. 

La testostérone est importante pour la santé sexuelle des hommes, mais n’oubliez pas qu’une femme adulte en bonne santé a aussi besoin de testostérone. Les ovaires et les glandes surrénales d’une femme en bonne santé produisent jusqu’à 300 microgrammes de testostérone par jour.

Vous souhaitez augmenter votre taux de testostérone de façon naturelle ? Ajoutez des aliments riches en sélénium comme les noix (en particulier les noix du Brésil) et les poissons pêchés en pleine nature comme le thon, le flétan ou les sardines à votre régime alimentaire. Le sélénium aide votre corps à gérer le stress et joue un rôle dans le maintien de votre taux de testostérone. Il est également important de consommer un grand nombre de protéines maigres pour le zinc. Il a été prouvé que le zinc contribuait à produire de la testostérone et qu’il était nécessaire pour avoir de l’énergie. Les graines font partie des meilleures sources de zinc, y compris les graines de citrouilles ou les graines de tournesol. Il en va de même pour la viande des animaux nourris à l’herbe ou dans les champs comme le bœuf, la volaille ou l’agneau.

Des problèmes d’érection

Le problème n’est peut-être pas votre libido, mais vos performances au lit peuvent laisser à désirer. Vous ne le savez peut-être pas mais en plus de bas niveaux de testostérone et d’inflammations, une mauvaise circulation est un facteur clé des problèmes d’érection. Si vous souffrez de problèmes fréquents où même occasionnels dans cette zone, vous serez heureux d’apprendre qu’environ 70 pour cent des cas d’impuissance peuvent être résolus en changeant votre style de vie. 

L’oxyde nitrique est une molécule qui joue un rôle dans la régulation de la pression sanguine : elle augmente la capacité érectile et booste la fonction cérébrale. Vous pouvez donc commencer à régler vos problèmes d’érection en mangeant plus d’aliments riches en oxyde nitrique comme la betterave, le chocolat noir et les légumes verts à feuilles.

Pour combattre la mauvaise circulation et vous assurer que vous êtes toujours prêt quand l’envie vous prend, essayez de diminuer ou d’éliminer ces aliments de votre régime alimentaire :

  • Les huiles végétales raffinées : les huiles comme l’huile de maïs, de graines de soja, de canola ou de carthame sont pro-inflammatoires et peuvent empirer les causes sous-jacentes d’impuissance. Vous pouvez en trouver dans des aliments modifiés, utilisés dans beaucoup de restaurants. Lisez donc la liste des ingrédients sur les étiquettes et demandez à ce que vos aliments soient préparés dans de l’huile d’olive, du beurre ou de l’huile de coco.
  • Les aliments trop salés : un régime alimentaire très salé peut générer des troubles de l’érection. Voilà une autre raison de faire la cuisine à la maison. Ingérez plus de potassium (pour contrebalancer l’excès de sel) et évitez les fast-foods, les viandes transformées et les repas surgelés. Évitez également de mettre trop de condiments dans vos plats afin d’éviter le sel et de réduire ses effets.

Un manque d’énergie

Quand vous sentez que vous êtes fatigué, le sexe est probablement la dernière chose à laquelle vous pensez. Le manque d’énergie pourrait être l’un des premiers signes d’un bas niveau de testostérone. Raison de plus pour avoir un bon régime alimentaire. Les aliments qui peuvent faire diminuer votre énergie et donc votre désir sexuel sont :

  • Les aliments trop sucrés : ils impactent votre taux de sucre dans le sang de façon négative et vous donnent beaucoup d’énergie pendant un court laps de temps suivi d’une chute rapide de l’énergie et d’une mollesse prolongée.
  • Trop de caféine : trop de caféine peut garder certaines personnes éveillées la nuit, augmenter leur anxiété et affecter leurs performances sexuelles. Limitez-vous à deux tasses de café le matin et buvez-les avant midi.
  • L’alcool : bien sûr, boire un verre de vin ou deux peut vous mettre dans l’ambiance, mais trop d’alcool peut causer de la fatigue, aggraver vos inflammations, vous faire prendre du poids et vous empêcher de bénéficier d’une bonne nuit de sommeil.

Une prise de poids

Prendre du poids n’est pas bon pour votre cœur ni pour votre endurance. Cela peut également mettre à mal l’estime que vous avez de vous-même et vous aurez beaucoup plus de mal à vous mettre dans l’ambiance. Pour vous aider à éviter de prendre du poids, essayez de manger plus :

  • D’aliments à forte teneur en fibres : manger des sources naturelles de fibres ne vous fera pas prendre de poids. Plus de fibres veut aussi dire que vous ingérez plein d’autres nutriments puisque des aliments comme les légumes, les haricots, les noix, les graines et les fruits sont les meilleures façons d’augmenter votre consommation de fibres. Les fibres vous aident également à vous sentir plus rassasié. Elles sont bénéfiques pour votre système cardio-vasculaire et améliorent votre santé gastro-intestinale. Tout ça joue un rôle important dans la production d’hormones et dans la gestion du poids.
  • Les produits frais : la majorité des aliments que vous mangez doivent être frais, complets et avec la plus petite quantité d’ingrédients possible. Toutes les variétés de fruits et de légumes sont bonnes puisqu’elles fournissent des électrolytes nécessaires aux performances physiques et de la vitamine E antioxydante pour un meilleur flux sanguin et une diminution des inflammations.

 

Traduit par Mélanie Geffroy