On a tous un petit coin BBQ quelque part. alors, redonnons ses lettres de noblesse au bon vieux charbon de bois. 250 000 ans d’histoire de l’humanité ne peuvent pas s’envoler en fumée !

Les barbecues au gaz ou électrique ont de plus en plus la cote chez nos com- patriotes. Ils sont certes pratiques mais c’est sans compter sur les vieux charmes et atouts du charbon de bois de nos parents. Ce combustible est meilleur que le gaz ou l’électricité pour plusieurs types de cuisson comme griller sur la braise ou fumer. De plus, c’est toujours plus sympa de faire du feu, cela donne aux aliments une saveur unique et cela fait aussi 250 000 ans que c’est utilisé.

[box type= »warning » ]Zones conseillées

À la différence d’un barbecue au gaz, le classique grill au charbon ne permet pas de contrôler la puissance de la chaleur avec une simple mollette. C’est, de fait, un peu plus « sport »… Voici comment créer des zones de cuisson en jouant sur l’épaisseur de la couche de charbon : utilisez des pinces pour déplacer les morceaux incandescents !

Zone directe (chaleur extrême)
Couche: en contact direct avec les braises.
Utilisée pour: les aliments qui seront pelés après cuisson ou s’ils sont bons très grillés.
Exemples : pommes de terre, poivrons, oignons. Vous pouvez même mettre un steak très épais directement sur les braises..

Zone Chaude (chaleur forte)
Couche : deux couches de charbon minimum.
Utilisée pour : les aliments petits, tendres, qui cuisent vite ou qui doivent être grillés.
Exemples : steaks, filets de poisson, crevettes, poitrines de poulet, épis de maïs, poivrons, asperges, ananas, courgettes.

Zone modérée (chaleur moyenne) Couche : une seule épaisseur.
Utilisée pour: des aliments plus gros, plus épais ou qui cuisent lentement.
Exemples: pois- sons entiers, poulets avec la peau, steaks épais.
Zone de sécurité (chaleur faible)
Couche : pas de charbon directement en dessous.
Utilisée pour : esquiver des flammes, et éviter aux aliments d’être brûlés ou pour les aliments qui cuisent très doucement. Exemples : épaule de porc.[/box]

Choisissez votre combustible
Il existe deux principaux types de charbon qui conviennent aux différentes méthodes de cuisson.

Le Charbon de Bois
Fait à partir de morceaux d’arbres et, le plus souvent, de chutes de bois issues de scieries, le charbon de bois ne contient en général que peu d’additifs et produit peu de cendres… ce qui en fait le favori des adeptes de barbecue. Le charbon de bois produit beaucoup de chaleur pendant qu’il se consume mais seulement pendant 30 minutes. Cependant, on peut en rajouter en cours de cuisson car il ne dégage aucune odeur ni goût.

La Briquette de Charbon
Les briquettes de charbon les plus courantes sont composées de charbon de bois, de carbone minéral, d’amidon, de nitrate de sodium, de sciure de bois, de borax (un minéral), de combustible minéral et de calcaire. Elles brûlent à environ 340°C pendant à peu près une heure. Comme elles contiennent autre chose que du bois, il faut faire en sorte qu’el- les soient complètement enflammées avant de mettre de la nourriture sur le barbecue. N’ajoutez jamais de briquettes dans votre feu une fois que les aliments sont installés, cela pourrait leur donner un goût âcre. Si vous devez réapprovisionner le feu, allumez les briquettes à part dans un allumeur de charbon de bois.

[box type= »info » ]Niveaux de contrôles

Il est difficile de contrôler la chaleur d’un barbecue à charbon. la première étape consiste à choisir un modèle qui permet de monter ou baisser les grilles selon la cuisson et l’intensité de la chaleur désirées. ensuite, le roi du BBQ sera celui qui maîtrisera tout de nos conseils ci-dessous.[/box]

Le commencement
36 % des accidents domestiques causés par les barbecues se produisent en allumant ou en réactivant le feu avec de l’essence, du white-spirit ou des produits spécifiquement destinés aux barbecues. Il y a pourtant bien d’autres moyens d’allumer son feu en sauvegardant vos sourcils et surtout en évitant que vos chipos sentent le gazole…

L’allume-barbecue électrique
Sûr et facile à utiliser… si vous avez une prise électrique à proximité ! Idéal pour garder les flammes aussi petites que possible.

L’allumeur de Charbon de Bois
Vous pouvez allumer jusqu’à près de 2 kg de charbon dans cette boîte métallique en enflammant un morceau de papier journal dans le fond. Il suffit ensuite de verser les charbons ardents dans le barbecue.

À L’ancienne
Aux branches, pommes de pin, papier, etc. Classe et propre, il faut néanmoins avoir la technique. Comme avec les liquides et pastilles, il faut compter 30 minutes pour cuire.

[box type= »shadow » ]Laissez votre empreinte

Il ne suffit pas de cuire, encore faut-il que la viande soit jolie. de belles traces, c’est ce qui fait la marque d’un maître Jedi du feu.
Mettez votre pièce de viande sur la grille en diagonale… les extrémités du morceau à 2 et 8 heures.
Après 3/4 minutes, tournez de 45°… les extrémités se retrouvent à 5 et 10 heures.
Retournez la viande et répétez l’opération sur l’autre côté.[/box]

Signaux de fumée
Avec le charbon, il est facile d’ajouter des saveurs fumées en utilisant des copeaux de bois. Le tremper dans l’eau au préalable permet d’avoir une bonne fumée couvée ; un bois sec est utilisé pour griller. Vous pouvez aussi ajouter des poignées d’herbes aromatiques fraîches – romarin, estragon… – pour aromatiser les viandes grillées.

– L’estragon et le bois d’arbre fruitier ajoutent des notes subtiles et sucrées au poisson et à la volaille.
– Le romarin et le noyer dégagent une fumée intense idéale pour des morceaux de porc ou de bœuf.
– Le thym et le chêne donnent de la saveur à n’importe quoi, du saumon au thon en passant par un chateaubriand.

[box type= »warning » ]Thermomètre manuel

Pour tester la chaleur de votre feu, placez votre main à environ 10 cm au-dessus de la grille et comptez… jusqu’à ce que vous soyez obligé de retirer la main.
Moins de 3 secondes: la chaleur es tforte,
de 5 à 6 elle est moyenne,
de 10 à 12, faible.[/box]

———————————

Et pour garder la forme :
– Devenez triathlète
– Augmentez la puissance de vos jambes
– Un dos de crawler