Decathlon Hijab
© Capture d'écran

Après avoir plaidé « la mauvaise manipulation », Decathlon assume finalement la mise en ligne de son nouvel article: un hijab de running.

Decathlon fait polémique avec son « hijab » de running

Ce dimanche, un nouveau produit est apparu sur le site de l’équipementier sportif français: un hijab de sport. Le vêtement, habituellement commercialisé au Maroc, a, rapidement provoqué les réactions des internautes et de certains politiques. Dans un premier temps, Decathlon a retiré la page du produit et s’est excusé pour le malentendu, annonçant une erreur interne qui aurait provoqué la publication du hijab sur le site français.

Finalement, Decathlon a fait marche arrière et confirmé que le hijab de running allair bien être commercialisé en France. Ainsi, dans les prochaines semaines, cet « accessoire initialement développé et commercialisé au Maroc, à la demande de pratiquantes locales de course à pied, sera rendu disponible en France et partout dans le monde dans les magasins Decathlon qui en feront la demande », a indiqué Xavier Rivoire, responsable de la communication externe de Decathlon United.

Face à la polémique, Decathlon déclare « nous assumons complètement le choix de rendre le sport accessible pour toutes les femmes dans le monde. C’est presque un engagement sociétal, si cela permet à des coureuses de pratiquer la course à pied, nous l’assumons avec sérénité ».

Un produit qui fait réagir

La ministre de la Santé Agnès Buzyn a réagit sur RTL en expliquant qu’un tel produit n’est « pas interdit par la loi ». Mais « c’est une vision de la femme que je ne partage pas. En tant que femme c’est comme ça que je le vis. Tout ce qui peut amener à une différenciation me gêne. J’aurais préféré qu’une marque française ne promeuve pas le voile », a-t-elle ajouté.

Sur les réseaux sociaux, certains internautes se montrent particulièrement virulents envers Decathlon: