Le triathlon est une épreuve légendaire. utilisez nos stratégies pour réussir à l’accomplir et le finir.

[highlight]La natation[/highlight]
1 si vous n’êtes pas un bon nageur, restez derrière. une étude française a démontré que pendant cette épreuve ceux qui profitent des autres sont ceux qui sont derrière parce qu’ils per- dent moins d’énergie tout en gardant leur vitesse. cela peut même vous permettre d’être 5 % plus efficace pendant la course cycliste.

2 augmentez votre effort progressivement pendant les 3 à 5 premières minutes. une étude de 2005 a découvert que les athlètes qui nageaient à 80 et 85 % de leur vitesse maximale amélioraient leur temps d’ensemble.

3 des chercheurs français ont démontré que les combinaisons de plongée réduisent le niveau d’acide lactique de 47 % et améliorent l’efficacité sur le vélo de 12%.

[highlight]Le vélo[/highlight]
1 du matériel de qualité comme le vélo spego 150 tp 09 améliore grandement le temps de parcours. « Mais on peut aussi améliorer ses performances en gérant les transitions de vitesse lors de ses entraînements », explique andy potts.

2 La déperdition d’hydrates de carbone diminue l’endurance, mais ainsi fonctionne la déshydratation! selon des recherches sud- américaines, une perte de 1à2%devotremasse corporelle diminue la perfor- mance de 44 %. Buvez 10 cl d’un mélange d’eau et de sodium toutes les 10 minutes.

3 Lors des 5 derniers km, choisissez un pignon peu élevé et augmentez votre cadence (plus de 100 tours minute). une étude de l’université du colorado a démontré qu’un tour élevé à vélo augmente la fréquence de vos foulées pendant la course et vous permet de gagner 30 secondes tous les 2 km.

[highlight]La course[/highlight]
1 choisissez des chaussures spécifiques telles que les asics geL gt 2140 qui permettent d’évacuer la transpiration et dont le gel amortira les coups de talon. attachez également fortement vos lacets.

2 testez votre vitesse pendant les 2-3 premières minutes. « Fermez votre bouche et respirez par le nez, conseille andy potts. Si vous n’y arrivez pas, c’est que vous allez trop vite et qu’il vous faut ralentir. Si vous ne le faites pas, vous risquez un accident et serez de toute façon moins rapide. »

3 être en bonne forme est essentiel pour le finish, mais c’est difficile d’être constamment au top. « Si vous ne l’êtes pas, votre course sera laborieuse. » andy potts conseille de rester le plus droit possible : les hanches vous propulsant mieux, votre efficacité est améliorée.

—————————

Et toujours plus de conseils pour être bien :
– Soignez votre dos
– L’entrainement 2 en 1
– Du muscle sans soulever de poids