Depuis votre plus jeune âge, les seins des femmes vous fascinent. Il est temps de transformer cet intérêt en domaine d’expertise, que ce soit dans la chambre, dans une boutique de lingerie ou quand vous analysez ce clip de robin thicke… encore.

Comment leur donner du plaisir ?

À ÉVITER
FROTTER RAPIDEMENT SES TÉTONS AVEC LA PAUME DE LA MAIN
Il ne s’agit pas d’allumer un feu là, ami boy-scout. C’est extrêmement irritant. Comme courir un marathon sans soutien-gorge, quand votre T-shirt frotte contre vos tétons.
À FAIRE
Jouez les allumeurs. Prenez son sein en coupe, approchez lentement le bout de votre doigt de son mamelon, puis reculez. Continuez ainsi en approchant vos doigts de l’objectif petit à petit. Une fois la cible atteinte, caressez son téton et son clitoris au même rythme en augmentant peu à peu la vitesse. Une bonne stimulation des tétons peut accroître ses sensations au niveau du sexe.

À ÉVITER
TIRER DESSUS
Votre but, c’est de « jongler avec ses melons », pas de les cueillir. Ne tirez jamais ses seins vers le bas. C’est très mauvais pour les ligaments.
À FAIRE
Soutenez le bas ou les côtés de ses seins quand vous êtes en levrette. Les femmes dotées d’une poitrine importante peuvent ressentir un certain inconfort dans cette position. Certaines ne la font même pas sans soutien-gorge. Prendre ses seins en coupe, c’est donc comme les soutenir. Une autre superposition pour s’occuper des jumeaux : la femme au-dessus.

À ÉVITER
LUI TÉTER LES SEINS
Sucer, c’est excitant, téter, c’est juste flippant.
À FAIRE
Utilisez vos incroyables qualités à l’oral pour atteindre le sommet. Commencez par promener lentement votre langue sur l’aréole et le téton, puis léchez-les et sucez-les tous les deux en douceur. Si ses seins ne sont pas hypersensibles, aspirez entièrement le téton et l’aréole dans votre bouche, puis poussez-les vers votre palais avec votre langue.

Pourquoi les hommes aiment les seins?
Il existe bien des théories pour expliquer l’attrait que les seins féminins exercent sur les mâles : ce sont des indicateurs de fertilité, un symbole de maturité sexuelle, et ils sont marrants à regarder et à toucher. Certains chercheurs affirment même que la poitrine est là pour créer une connexion émotionnelle. L’allaitement déclenche la production d’ocytocine, une hormone qui nous pousse à nouer des liens avec les autres. Le sexe (incluant une interaction avec la poitrine, évidemment) produit le même type de réponse qui renforce les liens entre les partenaires.

Pourquoi les seins de Kate Upton remuent-ils autant ?
Les seins de Kate sont d’une espèce rare : rebondis, effrontés et incroyablement frétillants (cf. sa vidéo « Cat Daddy » sur YouTube). Mais pourquoi toutes les jolies paires de bonnets D ne peuvent-elles pas danser comme la sienne? Eh bien, sachez que la densité des tissus varie d’une poitrine à l’autre. Les seins avec le plus de tissus graisseux sont ceux qui remuent le plus. En fait, une étude britannique sur les joggeuses sans soutien-gorge (quel bol, ces chercheurs !) a démontré que la masse de la poitrine – volume et densité, variant tous deux en fonction des proportions du gras, des glandes mammaires et des tissus conjonctifs – était un indicateur de mouvement plus fiable que la taille de la poitrine.