Faites votre propre bière

Vous avez toujours rêvé de servir une petite mousse bien fraîche à vos amis, tout en disant « C’est moi qui l’ai fait ». Ce rêve peut devenir réalité plus facilement que vous ne le pensez, avec un peu de matériel et beaucoup de patience!

LE MATÉRIEL

Le matériel décrit ci-dessous est disponible sur Internet sous forme de kit pour vous faciliter la tâche.

  • Un seau de brassage d’une trentaine de litres
  • Un barboteur (un tube destiné à faire circuler les gaz lors du processus de fermentation)
  • Une cuillère de brassage
  • Un robinet de soutirage
  • Une cinquantaine de bouteilles en verre avec des bouchons hermétiques
  • Une gazinière
  • Un kit de malt houblonné
  • Un sachet de levure

LE NETTOYAGE

Commencez par aseptiser votre matériel avec un nettoyant antibactérien (souvent fourni dans les kits).

LE BRASSAGE

Chauffez votre moût de malt houblonné au bain-marie dans 15 litres d’eau. Si vous êtes courageux, vous pouvez également concasser du malt blond (4 kg pour 15 litres de bière) que vous ferez chauffer à 50 °C dans une dizaine de litres d’eau pendant 30 minutes. Mélangez le tout dans votre seau de brassage avec la spatule de brassage. Si vous avez concassé le malt vousmême, ajoutez 100 g de houblon. Ajoutez 1 kg de sucre en poudre et complétez avec de l’eau froide pour obtenir une quinzaine de litres de mélange. Ajoutez la levure de bière.

LA FERMENTATION

Fermez votre seau de brassage avec le couvercle hermétique muni de son barboteur rempli d’un peu d’eau. Mettez le seau dans une pièce à 20 °C et laissez fermenter une semaine environ, jusqu’à ce que le barboteur n’évacue plus de dioxyde de carbone. Ajoutez à nouveau du sucre, à raison de 5 g par litre.

L’EMBOUTEILLAGE

Siphonnez le moût à l’aide du robinet de soutirage fourni dans le kit. Mettez le liquide en bouteilles avec un entonnoir. Bouchez et laissez fermenter encore deux mois environ en position verticale. Mettez les bouteilles quelques heures au réfrigérateur avant de les servir à vos convives.