urban trail
©iStock

Men’s Fitness démêle le vrai du faux

La compression sert-elle vraiment à quelque chose ?

OUI Lorsque nous sommes debout, la gravité fait que le sang vient stagner dans les jambes. En général, ce sont les muscles du mollet qui, en se contractant, appuient sur les veines et font remonter le sang vers le cœur. Un peu comme la pâte dentifrice lorsque l’on presse sur le tube. Ainsi, avant et après l’effort, la compression va surtout améliorer le retour veineux. Ce qui n’est pas le cas lors de l’effort. Les muscles du mollet poussent suffisamment fort sur les veines pour que le sang remonte, sans besoin de compression pour améliorer ce retour veineux, à moins que l’on soit sur de faibles intensités – comme quand on marche à 1 ou 2km/h –, ou que l’on fasse du vélo en descente. En revanche, la compression sera bénéfique pour atténuer les vibrations des muscles, donc limiter leur fatigue.

Est-ce que cela permet d’améliorer ses performances ?

OUI Mais cela reste une hypothèse. Aucune recherche n’a certifié une amélioration de la performance. Selon cinq ou six études, lorsque l’on porte la compression entre deux efforts, le second est toujours amélioré avec.

Faut-il mettre une paire pour les entraînements et une autre en compétition ?

NON Vous pouvez toujours garder la même paire. Mais faites attention : habituez- vous à la compression, entraînez-vous avec. Lors de la compétition, vous pouvez très bien ne pas supporter les manchons à l’effort : sensation d’inconfort, d’être à l’étroit… Il faut acclimater son muscle à la compression. Ce n’est pas quelque chose de naturel.

La compression est-elle utile pour tout type de sport ?

OUI Pour de la musculation statique, par exemple : ne bougeant pas énormément, on aura peut-être intérêt à porter ces manchons pour améliorer le retour veineux. En les enfilant entre deux séries de squats, vous allez mieux récupérer d’une série à l’autre. Les toxines s’accumulent moins. Mais la compression devrait être différente selon les types d’activités.

La compression soulage-t-elle réellement les muscles ?

OUI Lorsque vous courez, par exemple, vous tapez le pied sur le sol et les muscles du mollet et de la cuisse vibrent dans tous les sens. Le port d’un manchon amoindrit ces vibrations. Sur des courses longue distance, vous réduisez ainsi la casse musculaire qui entraîne la sensation de fatigue. La compression prévient également le risque de blessures (– 29 %, notamment tendinites, périostites et blessures musculaires). Réduction des vibrations (sollicitation moindre des tendons), augmentation de la température (et donc de l’échauffement) et de la proprioception (notion d’équilibre) sont les explications avancées pour donner ce résultat.

Est-il vrai qu’il faut plus de compression pour une réduction optimale des vibrations que pour favoriser le retour veineux ?

NON Ce sont deux choses différentes. Il faut savoir que plus on comprime, plus on réduit les vibrations. Mais dès que l’on court, ne serait-ce qu’à 5 ou 6 km/h, la compression n’a plus d’effet sur le retour veineux : les muscles des mollets poussent suffisamment sur les veines. C’est pour cela que la compression chez les coureurs à pied est plus orientée sur l’antivibration.

Existe-t-il un effet de mode ?

OUI Il y en a un, on ne peut pas le nier. On en voit de plus en plus dans les activités sportives, et de toutes les couleurs… Attention, chez certaines marques, ce sont plutôt des vêtements pour maintenir le muscle.

3 conseils pour bien choisir

  1. Allez vers les spécialistes de la compression. C’est un produit qui, à l’origine, vient de la médecine, il est important de s’assurer de prendre la bonne taille, sinon l’effet de compression peut être soit trop prononcé (taille trop petite), soit pas optimisé (taille trop grande).
  2. Soyez vigilant sur la provenance. Estampillé CE reste un gage de qualité.
  3. Regardez les fibres utilisées. Elles peuvent faire la différence. Le cuivre, aux propriétés antibactériennes, antimycosiques…, est une fibre intéressante pour éviter le syndrome du pied d’athlète. D’autres apportent des sensations de fraîcheur.

Nos recommandations 

  • COMPRESSION ZONE: Chaussettes de compression Compression Zone Performance (5 tailles/ 5 couleurs) ➜ 47€
  • CIMALP : Manchons de compression 3D trail running Cimalp Perform (4 tailles)➜ 49,90€
  • BOOSTER : Manchons de compression Booster Elite (6 tailles,10 coloris) 55,50 €
  • COMPRESSPORT : Manchons de compression Compressport R2 V2 (4 tailles, 10 coloris) 35€

Cyrielle Roux