La fracture du pénis

La fracture du pénis, ça existe vraiment ?

29 infos insolites sur votre corps que vous ne soupçonniez pas!
Vous pourrez bientôt fanfaronner à la machine à café, faire disparaître cette vilaine haleine de poney (et protéger votre précieux pénis… point n°21)

LA TÊTE

01 le sucre présent dans les boissons alcoolisées est-il un facteur aggravant pour la gueule de bois?

La cause principale de la gueule de bois se trouve dans la composition même de l’alcool et non dans le sucre ajouté. La présence de congénères, dérivés de l’éthanol après distillation et fermentation de l’alcool, explique les symptômes de la gueule de bois. des études scientifiques ont en effet montré que les alcools blancs (comme la vodka) étaient moins dévastateurs parce qu’ils contenaient très peu de congénères ; comparés aux bruns (le bourbon, par exemple) qui en contiennent, eux, davantage.
Sachez cependant que le sucre contenu dans les cocktails et prémix cache le goût de l’éthanol et vous incite à de plus grands excès.

Dernier conseil si vous ne voulez pas le payer cher le lendemain, tenez-vous éloigné du bar pendant les tournées de shots.

02 À quoi doit-on les céphalées de la crème glacée et comment les éviter?

Ces maux de tête sont provoqués par l’ingestion rapide d’aliments froids immédiatement en contact avec le palais. Pour éviter cette réaction, mangez lentement en prenant de petites bouchées afin d’habituer votre palais au changement de température.

LA LANGUE

03 Que sont ces petits boutons qui apparaissent sur la langue lorsque je mange des chips au vinaigre?

Ces petites boules qui se forment à la surface de la langue sont les papilles gustatives. Elles sont au nombre de 10 000 environ et on les trouve dans toute la bouche, mais certaines zones plus sensibles que d’autres réagissent au contact de substances chimiques comme celles présentes dans les chips au vinaigre.

LES OREILLES

04 Pourquoi avons-nous de la cire dans les oreilles?

Le cérumen est un mélange de peau desquamée, de transpiration et de poils, liés par une sécrétion sébacée produite par les glandes cutanées. Le cérumen ne se forme que dans le dernier tiers du conduit auditif externe et est généralement repoussé vers l’extérieur par les poils dudit conduit.

En utilisant un coton-tige, vous prenez le risque de pousser le cérumen vers l’intérieur, où, hors d’atteinte, il finira par s’accumuler et former un bouchon pouvant entraîner une diminution de l’acuité auditive.

Dernier détail, des études scientifiques ont mis en évidence les propriétés antibactériennes et antifongiques du cérumen, qui protègerait nos oreilles des infections en créant une barrière. Une autre bonne raison de lâcher le coton-tige que vous avez dans la main.