©Fotolia

Il y a encore quelques jours, le foie gras poêlé, le chapon farci et la bûche à la crème garnissaient nos assiettes. Des mets délicieux mais un poil excessifs pour notre organisme ! Résultat : une fatigue, une digestion difficile, un ventre ballonné et une envie de jeûner irrésistible. Janvier est le mois des bonnes résolutions nutrition pour épurer son organisme et repartir sur les rails tout en gardant le moral.

 

1/ Opter pour les bonnes graisses

Halte aux idées reçues : le gras n’est pas votre pire ennemi ! Apprenez à le consommer intelligemment. Si les mauvais lipides, aussi appelés « acides gras saturés » sont à limiter car à l’origine de maladies cardio vasculaires, il conviendra de se tourner vers les acides gras insaturés, indispensables à une bonne santé. On les retrouve dans les huiles végétales comme l’huile de noix ou d’olive, dans les poissons gras (saumon, maquereau, sardine), les oléagineux (noisettes, noix, amandes) ou l’avocat.

Petit plus, les omegas 3 apaisent également les inflammations et aident à la récupération musculaire après l’effort. Par exemple, trois noix suffiront à combler votre apport journalier. Un petit geste pour l’homme, un grand pas pour votre santé !

 

2/ Arrêter de se priver

Fêter l’anniversaire d’un ami au restaurant avec un Perrier citron ou arrêter la brioche faite maison le dimanche matin n’aura qu’une conséquence : apporter de la frustration. D’autant qu’en cumulant les privations, le corps poussera au crime et vos efforts seront envolés en quelques semaines. Alors en 2016, fini de contrôler son coup de fourchette : adoptez un régime sain et équilibré et pratiquez une activité sportive pour vous maintenir en forme. Mais si la tartine de Nutella n’a jamais tué personne, attention cependant de ne pas retomber dans les excès. Limitez vous à un plaisir par jour.

 

3/ Améliorer les soupes

Le traditionnel velouté poireau/pommes de terre ou la soupe potiron/carottes ont ennuyé votre palais ? Réintégrez les légumes en soupe à vos menus de la semaine en vous réappropriant ce plat hivernal sans passer des heures derrière les fourneaux. Par exemple, passez vos légumes au four recouverts d’un filet de miel pour les faire caraméliser avant de mixer le tout ou rehaussez le goût avec des épices antioxydantes comme le curcuma.

Pour en faire un plat digne d’un vainqueur de Top Chef, saupoudrez votre bol de graines ou oléagineux (noisettes, noix de pécan…).

 

4/ Écouter son estomac

Pour retrouver la forme et éliminer les excès accumulés pendant les fêtes, ce conseil est primordial. Car il faut le reconnaître, nous mangeons, bien souvent, bien plus que ce dont nous avons besoin. Inutile de se sentir repu à la fin de chaque repas : se resservir des pâtes bolognaises est-il vraiment nécessaire ? En écoutant son estomac, bien-être mental, digestif et corporel assurés.