Spartan Race

On ne se prépare pas à une course à obstacles comme à une simple course. David Magida, coach et coureur d’obstacles professionnel, a concocté pour vous cette séance d’entraînement personnalisée. Elle vous permettra de vous affûter, et vous serez prêt à tout casser quand viendra la compétition.

Nous avons demandé à David Magida s’il pouvait nous conseiller quelques exercices – que tout sportif pourrait suivre – pour se préparer à la course d’obstacles.

Voici son programme :

1. Tractions

Point fort : C’est le roi des exercices au poids de corps, incontournable avant une course d’obstacles. « Vous devez apprendre à soulever votre poids de corps pour être capable de lutter contre la force de gravité. Les tractions ou l’échelle horizontale vous apprendront à franchir des obstacles. Les tractions, c’est le b. a.-ba de la discipline. »

2. Pompes Spider-Man

Point fort : Cet exercice combine la puissance des pompes et la mobilité du bassin, du fait de la prise serrée. Cela permet de traverser les murs et de ramper sous les barbelés. Il sollicite aussi les abdos et l’équilibre, ce qui est bon pour tout le corps.

3. Burpees

Point fort : « Rien de tel pour se préparer, d’autant plus quand on y ajoute de la course à pied, nous dit Magida. De plus, c’est un exercice qui sert souvent à sanctionner les coureurs en compétition. » Il vaut donc mieux s’y habituer dès maintenant, d’autant que cela fait aussi travailler l’endurance.

4. Squats sautés

Point fort : « Les squats sautés vous font gagner en explosivité, mais vous apprennent aussi à bien atterrir, ce qui est important sur une course d’obstacles. Les gens se blessent souvent après avoir sauté un mur de plus de 2 mètres. » En atterrissant doucement, vous pouvez repartir plus vite en sprint.

5. Swing kettlebell

Point fort : « La force générée par les ischios et les fessiers est importante, car elle vous donne de l’élan. » Comme les pompes Spider-Man, cet exercice vous permet de travailler l’équilibre abdominal, ce qui est utile quand il faut porter des charges lourdes en compétition.

6. Échelle horizontale

Point fort : « Montez sur des barres verticales, des lampadaires, des échelles horizontales… Balancez-vous au maximum, conseille Magida. Travaillez régulièrement votre poigne. Plus vous prendrez de force, moins les doigts et les avant-bras se fatigueront face à ces obstacles.« 

Participez à notre jeu concours pour gagner un dossard pour la Spartan Race qui se déroulera au Stade de France le 17 mars prochain