© Karwai Tang/ Getty

Ce week-end la Barclaycard Arena de Birmingham, au Royaume-Uni, a accueilli les 17èmes championnats du monde d’athlétisme en salle

Lors des mondiaux, deux Français ont conquis l’or. Samedi, Kevin Mayer a remporté le titre mondial d’heptathlon en salle (Cette épreuve comporte sept sports : saut à la perche, en longueur, en hauteur, lancer de poids, course, 60 mètres haies et 1 000 mètres). Celui qui a déjà été sacré champion du monde de décathlon en plein air, en août dernier, s’est battu pour ce nouveau titre mondial. Face au Canadien Damian Warner, Kevin Mayer l’a remporté avec seulement 5 points d’avance sur l’épreuve du 1 000 mètres.

Renaud Lavillenie est revenu plus en forme que jamais. Lors de l’épreuve du saut à la perche, il faisait partie des trois athlètes à franchir les 5m85 (à ses côtés, l’Américain Sam Kendricks et le Polonais Piotr Lisek). Ayant été le seul à franchir les 5m90, il a été sacré champion du monde de saut à la perche.

La tricolores repartent de ces mondiaux avec 3 médailles. Aurel Manga a remporté le bronze sur l’épreuve du 60 mètres haies. La France se classe ainsi à la cinquième place, écrasée par les Etats-Unis.