Nick Santonastasso
© Instagram Nick Santonastasso

Nick Santonastasso avait 30% de chance de survivre. Aujourd’hui, il profite pleinement de la vie.

Nick Santonastasso : son combat pour repousser ses limites

En septembre dernier, Nick Santonastasso a participé à sa première compétition en Men’s Physique qui se concentre principalement sur le haut du corps. Ce point est essentiel car il est né sans jambes. Il s’est classé troisième, ce qui n’est pas surprenant : il déjoue les pronostics depuis le jour de sa naissance.

Nick Santonastasso est né avec le syndrome de Hanhart. Résultat, certains de ses organes et de ses membres ne se sont pas développés : il est né sans jambes, n’a que la moitié de son bras droit et un seul doigt sur sa main gauche. Il n’avait que 30% de chance de survivre. Aujourd’hui, Santonastasso est un modèle fitness et un orateur motivant qui a pour objectif de diffuser un message positif, peu importe où il se rend. Cela n’a cependant pas toujours été ainsi.

« Mes pires années, c’était au collège et ma première année de lycée, déclare-t-il. Je n’étais pas en forme, j’étais déprimé et je me demandais souvent « pourquoi moi ? » ». Pour retrouver confiance en lui, Santonastasso a rejoint une équipe de catch. Il a donc commencé à aller à la salle de sport, ce qui lui a demandé un peu de créativité.

Pour travailler ses pectoraux par exemple, il soulève des poids avec sa main gauche pendant qu’un de ses amis tient son côté droit. Pour faire travailler son dos, Nick Santonastasso tire avec ses bras pendant que quelqu’un appuie sur ses triceps. Pour développer une puissance explosive, il retourne des pneus de plus de 90 kilos, ce qui lui demande beaucoup de force.

Nick Santonastasso
© Instagram Nick Santonastasso

Sa transformation physique a été gratifiante, mais Santonastasso affirme que c’est sa capacité à motiver les autres qui le pousse à agir ainsi. Il poste ses séances d’entraînement sur son compte Instagram (@nicksantonastasso) suivi par 390 000 personnes et intervient dans des écoles, dans des églises et dans des entreprises. Même The Rock est fan. Les deux hommes se sont rencontrés l’année dernière à Las Vegas et Dwayne Johnson a déclaré que Santonastasso était pour lui une source d’inspiration. Pour Santonastasso, cette rencontre lui a permis de se conforter dans l’idée qu’il est sur la bonne voie.

« Les seules limites que l’on a, ce sont celles que l’on s’impose, et la seule personne qui peut changer notre vie, c’est nous-même. Je montre aux gens qui je suis parce que ça peut sans doute les aider à changer leur vie ».

L’entraînement de Nick Santonastasso

Épaules et biceps

* Elévations latérales : 4 séries de 15 répétitions

* Face pulls : 4 séries de 15 répétitions

* Preacher curls : 4 séries de 15 répétitions

* Curls marteau : 4 séries de 15 répétitions

 

Traduit par Mélanie Geffroy