VTT Valais
©Valais/Wallis Promotion- David Carlier

Que vous soyez plutôt vélo de route, VTT ou downhill, poser ses deux roues en Valais, c’est comme se mettre au sport à 40 ans : on regrette de ne pas y être venu plus tôt.

Terrain de jeu exceptionnel des amateurs de vélo, les montagnes valaisannes offrent plus de 1600 kilomètres d’itinéraires balisés et homologués vélo/VTT, répartis entre pistes cyclables, cols alpins et chemins spectaculaires, dont certains tracés mythiques au cœur des vallées ou à proximité des sommets culminant à plus de 4000 mètres. Si la diversité des parcours en Valais permet aux amateurs, compétiteurs, promeneurs et passionnés de descente d’exercer leur talent et de se faire plaisir, le réseau des transports publics et les quelques 100 remontées mécaniques aménagées pour les VTT ouvrent considérablement le champ des possibles et permettent de planifier un nombre incalculable de parcours différents.

Vélo de route valais
© Valais/Wallis Promotion – Pascal Gertschen

Parmi les multiples possibilités qui s’offrent à vous, le Valais Vélo Tour vous invite à découvrir les plus belles régions du Valais en vélo de route, en 10 étapes et 25 ascensions, pour 740 kilomètres au total et 18 500 mètres de dénivelé, le tout au départ de Sion. Vous découvrirez la beauté de la région en passant par Crans-Montana, Loèche-les-bains, Oberwald, Brigue, Saint-Luc, Veysonnaz, Verbier, Champéry, puis par le Bouveret avant de boucler la boucle à Sion.

www.valais.ch/fr/velo-de-route/guides-velo-de-route

©Switzerland-Tourism

 

Vous ne vous sentez pas les mollets suffisamment affûtés pour 10 étapes ? Qu’à cela ne tienne, le Valais a d’autres trésors à offrir. Parmi eux, 20 cols légendaires, dont 7 de plus de 2000 mètres d’altitude, promettent aux cyclistes des panoramas extraordinaires. Et si la simple idée de devoir affronter des pourcentages élevés vous effraie, reste le fond de la vallée, avec de formidables balades au travers du vignoble valaisan.

www.valais.ch/fr/activites/velo-vtt/velo

©Switzerland-Tourism

 

Vous êtes plutôt VTT ? Les incroyables décors du Valais abritent 1000 kilomètres de pistes balisées, et il y en a pour les vététistes de tous niveaux. Si vous avez l’esprit freeride, le Bikepark de Champéry-Morgins, sur le domaine des Portes du Soleil, est le spot de rêve pour le downhill, tant pour débuter que pour vivre des sensations fortes sur la piste homologuée de Coupe du monde. Profitez des remontées mécaniques équipées pour les VTT, ajustez votre casque et foncez !

www.bikepark.ch

© Valais/Wallis Promotion – David Carlier

 

Si vous ne vivez que pour la compétition, voici un challenge tout désigné : le relais à quatre du Grand Raid BCVs, les 17 et 18 août prochains, qui compte parmi les courses les plus longues et difficiles du monde en mountain bike. Les 5 025 mètres de dénivelé du parcours de 125 km s’étendent sur 6 vallées et partent de Verbier, passent par Nendaz et Veysonnaz pour arriver à Grimentz. Paysages grandioses – et crampes aux mollets – garantis.

http://www.grand-raid-bcvs.ch/

© Valais/Wallis Promotion – Pascal Gertschen

Si vous n’êtes pas encore prêt pour le Grand Raid BCVs, vous pouvez viser plus modeste en vous embarquant pour le Tour de la Printse (46,8 km et 1 750 m de dénivelé) qui, au départ de Nendaz, emprunte une partie du tracé de la célèbre course. Deux options s’offrent alors à vous : le mode « Easy-rider », qui permet d’emprunter les remontées mécaniques, ou le « Pro-rider », tout à la force du mollet.

www.nendaz.ch/tourisme/tour-printse-easy-rider

© Valais/Wallis Promotion – Pascal Gertschen

À moins que vous ne préfériez l’e-bike, bien moins exigeant. Essayez-vous alors au VTT électrique sur le parcours de Tracouet au départ de Nendaz, et traversez la forêt de Balavaud et ses 250 vieux mélèzes, les plus grands d’Europe, avant d’atteindre le lac Noir. 25 km de pur enchantement.

www.nendaz.ch/tourisme/tracouet