On connaissait déjà l’effet rassasiant des protéines. En suivant les sept conseils suivants, vous allez aussi pouvoir améliorer presque tous les aspects de votre vie quotidienne.

1 PLUS DE VIANDE, PLUS DE MUSCLE
Sans protéines, vous n’êtes rien. Les protéines fournissent les acides aminés (qui construisent votre corps) et produisent ainsi les cellules,enzymes,hormones et pratiquement tout ce qu’on peut imaginer. Vous pouvez les retrouver sous différentes formes, mais celles présentes dans la viande se synthétisent mieux dans le corps que tout autre.

2 LA VOLAILLE POUR LES SPORTIFS
Dès que vous avez avalé votre escalope de poulet, lesprotéinesserépartissent naturellement dans le corps. Mais elles n’atteignent les muscles qu’après avoir déjà nourri les autres organes. Il faut alors s’assurer d’en consommer suffisamment. « D’après une préconisation britannique officielle, il faut en manger, selon son poids, 1,4g/kg, indique Ian Marber, médecin nutritionniste. Mais cela concerne une personne sédentaire. Si vous faites du sport, comptez 2 g/kg. »

3 PRÉSERVEZ VOTRE PEAU
Le collagène, une protéine de la peau qui vous aide à rester jeune, et la kératine, qui assure la fermeté de la couche supérieure de la peau, se synthétisent à partir de ce que vous mangez. En consommantplusdeprotéines, vous restez plus jeune et plus fort face aux blessures.

4 TOUT EN DOUCEUR
Frapper la tête contre le bureau est un moyen de libérer les tensions, mais il y a mieux : les protéines du petit-lait. Elles constituent un élément essentiel pour augmenter significativement le volume de tryptophane (qui fabrique la joyeuse sérotonine) dans le corps. D’après l’étude publiée dans l’American Journal of Clinical Nutrition, elles réduisent aussi les niveaux de cortisol, l’hormone de stress.

5 UNE VIE INSOUCIANTE
La tête ou les muscles ? Inutile de choisir, les protéines offrent les deux. Par exemple, la L-Valine, une protéine qui ne peut pas être produite par le corps, est indispensable aux fonctions cognitives du cerveau. Vous la trouvez dans les haricots rouges, le cottage cheese et les volailles. Matière à penser…

6 VIVACITÉ INTELLECTUELLE
Si vous ne pouvez pas résister au coup de barre après le déjeuner, favorisez les protéines. « En mangeant les protéines avant les glucides, vous prévenez le risque d’hypoglycémie et vous restez alerte, affirme la nutritionniste Carina Norris. Évitez les repas riches en glucides comme les pommes de terre ou les pâtes et préférez la salade niçoise, par exemple. »

7 DES MUSCLES VÉGÉTARIENS
Oubliez l’image du végétarien insipide. Récemment, on pensait encore que seules les protéines animales contenaient les acides aminés essentiels. A la grande joie de tous les végétariens, l’Organisation mondiale de la santé affirme aujourd’hui que les protéines végétales sont aussi bonnes que les protéines animalesetproduisentles mêmes effets sur les muscles et le cerveau. Le tofu est arrivé en tête selon le « protéino-mètre » et peut remplacer la viande dans de nombreux plats. Vous pouvez donc continuer à aimer les petits animaux et rester un homme, un vrai.

——————————

Et pour continuer à bien manger :
– Faites le plein de minéraux
– La recette de la semaine
– Quels aliments pour mieux dormir ?