©iStock

Et si quelqu’un vous a été infidèle, vous serez beaucoup plus susceptible de soupçonner les gens de vous le refaire à l’avenir, selon une nouvelle étude scientifique

Le dicton « Infidèle un jour, infidèle toujours » est très probablement vrai selon une nouvelle étude des Archives of Sexual Behavior.

Chez les couples non mariés, les chercheurs ont constaté que les personnes qui ont déclaré avoir trompé dans une relation étaient trois fois plus susceptibles d’admettre avoir trompé dans une relation subséquente. (choquant, on le sait.)

Plus surprenant : les personnes qui ont dit qu’elles savaient qu’un ancien partenaire était infidèle étaient deux fois plus susceptibles de déclarer que leurs futurs partenaires avaient également trompé. (Bien sûr, cette statistique pourrait aller dans les deux sens : peut-être que ces gens avaient tendance à dater le type infidèle – ce qui, selon cette étude, existe probablement).

Les personnes qui pensaient avoir été trompées auparavant étaient quatre fois plus susceptibles de soupçonner une infidélité dans leurs nouvelles relations.

Ce qu’il faut retenir de tout cela : Tout d’abord, il peut être difficile de se débarrasser des soupçons d’infidélité. Et même si cela peut sembler un instinct de survie utile, cela peut aussi éroder la confiance essentielle que vous devrez partager avec un partenaire dans les relations futures. Deuxièmement, si un autre mec a trompé votre copine avant et que vous pensez que vous pouvez le faire à nouveau, arrêtez – elle est plus intelligente que vous ne le pensez.

Et si vous avez déjà été trompé, songez à faire confiance à vos soupçons, mais n’allez pas jusqu’à vous la jouer à la Sherlock Holmes et n’écartez pas une relation possible simplement parce qu’elle s’est arrêtée pour caresser le chien d’un type dans la rue. Ce n’est pas louche. Elle aime probablement juste les chiens… Et vous devriez aussi.