Tempête, brouillard, inondations, on n’est a priori jamais à l’abri d’une catastrophe naturelle. Si la nature s’apprête à faire des dégâts dans votre zone géographique, préparez-vous à survivre grâce à ces conseils.

1/Téléphone portable
Assurez-vous à l’avance que votre téléphone peut recevoir des alertes en wi-fi (demandez à votre fournisseur). Téléchargez des applis de la Croix-Rouge pour la météo, une liste des abris et les premiers secours.

2/Réseaux sociaux
Si le danger approche, choisissez une personne hors de votre région pour lui envoyer des messages qu’elle relaiera, ou pour qu’elle poste des nouvelles sur la Toile. Dans bon nombre de cas, les SMS peuvent être envoyés et reçus même si le service est en panne.

3/Radio
Achetez une radio émetteur/ récepteur multifonctions VHF et ondes courtes (100 euros environ, en magasins spécialisés).

4/Four
Le réchaud novateur BioLite CampStove (100 euros environ) brûle des brindilles pour produire plus de chaleur qu’un réchaud classique et génère suffisamment d’électricité pour recharger vos appareils mobiles.

5/Lumière
Gardez une lanterne d’urgence LED branchée sur le secteur. Elle s’allumera dès que le courant est coupé.

6/Matériel
Prévoyez vêtements, casque, gants et bottes. Stockez de la corde, des rouleaux d’adhésif, une bâche pour vous abriter, et un outil quatre en un pour les urgences – fermer l’arrivée d’eau et de gaz ou forcer l’ouverture d’une porte.

7/Rations
Comptez entre 72 et 96 heures de réserves de nourriture et 3,5 litres d’eau par personne et par jour.

À L’ABRI
Votre maison est-elle vulnérable face aux vents ? Choisissez pour vous réfugier la pièce la plus basse et la plus centrale. Si vous êtes dans une zone inondable, réfugiez- vous à l’étage si vous le pouvez.
—————–

Et pour garder la forme :
– 10 semaines pour préparer un semi-marathon
– Les meilleurs outils pour vos muscles
– Sculptez-vous un dos plus puissant