Vous souhaitez lui parler de ses ex ? Soyez subtil et ayez l’esprit ouvert. Voici nos astuces pour aborder le passé en douceur.

QUESTION 1 : AVEC TON EX, QUELS ÉTAIENT LES SUJETS DE DISPUTES RÉCURRENTS ?

Selon une étude récente de l’université de Baylor (États-Unis), la plupart des disputes naîtraient d’un sentiment d’impuissance : la sensation de perdre de sa liberté ou de son pouvoir d’action. Prendre le temps de regarder les sujets sur lesquels se sont cristallisées ses disputes d’antan, c’est se donner la possibilité de mieux cerner ses priorités et de mettre le doigt sur ses peurs et ses craintes. Quand, dans sa précédente relation, s’est-elle sentie le plus démunie ? Une réponse à cette question permettra peut-être d’éviter de revivre certaines situations et de faire ressurgir de vieilles peurs, d’anciennes colères et les sempiternelles luttes de pouvoir.

> Combattez à la loyale

Avant de vider votre sac, établissez quelques règles simples. Ne vous disputez jamais tard dans la nuit. Fatigués et donc plus irritables, vous courez le risque que les mots dépassent votre pensée. Un conseil : si vous sentez que la tension monte trop, faites une pause, allez vous promener pour faire retomber l’intensité de la charge émotionnelle. Et si vous souhaitez un dénouement heureux, il n’y a pas de secret : visez le compromis. Osez lui demander quelle solution lui conviendrait. Même si elle ne peut pas encore répondre, le simple fait que vous lui demandiez ce qu’ELLE souhaite la mettra en confiance.

QUESTION 2 : COMMENT AS-TU PERDU TA VIRGINITÉ ?

En général, l’homme qui a eu droit à sa toute première fois donne le la des relations à venir. Selon une étude américaine, une sexualité commencée sous le signe de la déception aurait un effet négatif sur ses futurs ébats. Rude constat, surtout quand on sait que la plupart des jeunes filles sont anxieuses à l’idée de vivre leur première expérience et que cette appréhension les empêche de profiter de ce moment.

> Ne craignez pas le passé !

De mauvaises expériences au lit engendrent souvent un repli sur soi, voire un traumatisme réel. C’est alors le sentiment de déshumanisation qui prédomine. Heureusement, en matière de sexe, rien n’est gravé dans le marbre. Redoublez d’attentions pour elle. Et par attentions, il ne s’agit pas forcément que de tendresse, mais plutôt d’établir une connexion forte pendant que vous faites l’amour. Alliez gentillesse (contacts visuels et mots doux au creux de l’oreille) et une approche plus charnelle (caresses, baisers) : ce qu’une femme veut avant tout, c’est sentir qu’elle est désirée.

QUESTION 3 : QUEL EST TON PLUS GRAND REGRET ?

Les femmes ont généralement plus tendance à placer la famille et les relations amoureuses au centre de leur vie. C’est pourquoi nombre de leurs regrets touchent aux choix qu’elles ont faits dans l’un ou l’autre de ces domaines. Repérer ce qu’elle identifie comme des erreurs du passé fera apparaître, en négatif, ses envies et ses désirs présents.

> Suivez son exemple !

Contempler ses regrets, ce n’est pas forcément ressasser le passé, c’est aussi prendre conscience de nos manquements afin d’essayer de ne pas les reproduire. Quand elle vous dit par exemple : «Je regrette d’avoir été aussi dure avec mon ex», elle ne dit rien d’autre que : «J’ai envie d’être meilleure pour toi que je ne l’ai été pour lui. » Alors pourquoi ne pas balayer un peu devant votre porte aussi ! Un récent sondage auprès de 110 femmes divorcées révèle une tendance forte : la gent féminine aspire, au sein du couple, à plus d’affection et de communication et à moins de conflits à propos d’argent. Et, à juste titre, puisqu’une étude de 2012 a clairement établi la corrélation entre les disputes liées à l’argent et un taux élevé de divorce.

QUESTION 4 : AS-TU DÉJÀ TROMPÉ L’UN DE TES MECS ?

Près d’une femme sur cinq admet avoir déjà été infidèle. S’il n’y a pas de fatalité, un indice semble cependant prédire cette propension à l’infidélité : l’incompatibilité au lit. Une étude américaine récente vient corroborer cette thèse : 49 % des femmes ayant admis leur infidélité l’expliquent par une vie sexuelle monotone. Et ces incartades passées ne sont pas sans conséquence sur les relations futures…

> Testez votre compatibilité

Les différends sexuels s’expliquent en général par un décalage dans les attentes de chacun des partenaires. Une femme peut notamment se sentir en danger dans certaines pratiques si vous ne lui expliquez pas clairement ce qu’elles signifient pour vous. Mais ces remises à plat ne suffisent pas toujours… Discussions, explications, supplications… rien n’y fait ? Elle refuse toujours la fellation ? Il ne vous reste que deux options : passer à quelqu’un d’autre ou accepter que cette caresse ne fasse jamais partie de votre paysage sexuel.

QUESTION 5 : COMMENT SE SONT TERMINÉES TES RELATIONS PRÉCÉDENTES ?

Qu’elle ait toujours été larguée ou au contraire pris l’initiative de chacune des séparations revient pratiquement au même. Ces deux extrêmes dénotent en général un problème de confiance en soi. Ce type de femmes s’attend toujours au pire et a une peur bleue d’avoir le cœur brisé. Pour nombre d’entre elles, cette crainte est tellement forte qu’elles préfèrent prendre les devants et rompre à la minute où elles sentent que la situation leur échappe.

> Montrez-lui que vous tenez à elle

Ne lésinez pas sur les petites attentions. En sa compagnie, ne consultez pas votre téléphone toutes les deux minutes et évitez d’avoir
les yeux qui traînent quand une jolie femme passe. Tenir les portes ou avancer la chaise au restaurant sont des marques de galanterie qui passent en général plutôt bien. C’est une façon aussi de montrer aux yeux du monde qu’elle est importante pour vous. Rien de tel pour rebooster son amour-propre ! En d’autres termes, ne vous contentez pas de belles paroles, mais agissez !

Retrouvez nos derniers articles sexo :

Rejoignez-nous sur notre page Facebook : Men’s Health France, et suivez-nous sur notre Twitter @MensHealthFR