©iStock

L’appétit, c’est dans la tête

Saviez-vous que votre sensation de satiété dépend plus de la perception de votre repas lui-même ? C’est ce que met en lumière une récente étude britannique parue dans The American Journal of Clinical Nutrition 

On a demandé à deux groupes de participants de manger un omelette pour le petit déjeuner. Chacun devait ensuite dire quand il ressentait de la faim et quels étaient les ressentis associés. Chaque groupe mangeait la même omelette, mais l’un croyait que l’omelette avait été faite avec deux oeufs, et l’autre qu’elle était faite avec quatre. Résultat ? Ceux qui croyaient avoir mangé deux oeufs disaient avoir plus faim deux heures après le repas et mangeant plus sur le repas suivant. Si vous pensez que vous mangez peu, vous aurez faim et, inversement, si vous avez l’impression de beaucoup manger, vous serez rassasié plus rapidement.

1 – Utilisez des assiettes plus petites

Il a été démontré qu’utiliser des assiettes plus petites permet de mieux réguler sa satiété sans se priver. Vous resservir vous donnera l’impression de manger lus, même si vous mangez la même quantité qu’avec une grande assiette.

2 – Ne vous privez pas si vous avez faim

Cela peut en effet entraîner un désordre de comportement alimentaire. Manger moins en ayant faim, aussi appelé « restriction cognitive », entraîne une prise de poids et des émotions négatives.

3 – Stop aux écrans ! 

Manger face à un écran augmente le risque de prise de poids. En effet, en se concentrant sur l’écran, le corps « oublie » qu’il a suffisamment mangé !

Alexandre Chapy