10 pires conseils alimentaires
© iStock

Vous cherchez à perdre du poids, à vous muscler ou à manger plus sainement ? Vous avez probablement déjà entendu bon nombre d’amis et de membres de votre famille vous donner des recommandations alimentaires pour vous y aider. Le problème, c’est que beaucoup de ces astuces sont souvent erronées. Voici les 10 conseils alimentaires à ne pas suivre et ce que vous devriez plutôt faire.

Les 10 conseils alimentaires à ne pas suivre

1. Ayez plus de volonté

Jackie London, auteure de Dressing on the Side (and Other Diet Myths Debunked): 11 Science Based Ways to Eat More, Stress Less, and Feel Great About Your Body discrédite cette astuce. « Lors de premières sessions avec des clients, je remarque toujours que la raison pour laquelle leur alimentation n’est pas bonne n’a rien à voir avec un manque de volonté. C’est bien souvent parce qu’ils ne mangent pas au petit-déjeuner, ou qu’ils sautent un repas, et ceci ne requiert pas de volonté particulière ! ».

Alternative : apprenez à gérer ces dangers. Prenez un bon petit-déjeuner qui mélange protéines, graisses et glucides riches en fibres. Mangez toutes les 3-4 heures grâce à des en-cas sains, soyez responsable de vous-même et utilisez la technologie pour vous aider à planifier vos repas.  

2. Débarrassez-vous du jaune des oeufs

« Il n’y a rien de « mal » à ne manger que le blanc des oeufs, mais vous passerez à côté de plusieurs nutriments clés ! » déclare Natalie Rizzo, diététicienne professionnelle et auteure de The No-Brainer Nutrition Guide For Every Runner. Rizzo explique que plus de 40 pour cent des protéines d’un oeuf se trouvent dans le jaune, tout comme des vitamines rapidement solubles (les vitamines D, E, A et la choline). La graisse que l’on trouve dans le jaune d’oeuf aide à l’absorption de ces nutriments importants. Le jaune contient également deux antioxydants (la lutéine et la zéaxanthine) qui ralentissent la progression de la dégénérescence musculaire liée à l’âge, une maladie qui se développe lorsque vous vieillissez.

Alternative :  « peu importe la façon dont vous aimez déguster votre oeuf, mangez-le en entier ! ».

3. Arrêtez le sucre !

London affirme que « l’une des plus grandes tendances que j’ai remarquée chez mes clients, c’est que beaucoup pensent qu’ils ont un « problème » personnel avec le sucre alors qu’en fait ils tombent dans l’une des trois erreurs suivantes».

Premièrement, consommer du sucre à partir d’aliments que vous pensez « inoffensifs » sans savoir que ces aliments contiennent du sucre, comme les condiments ou les sauces. Deuxièmement, essayer de supprimer une envie de sucre grâce à des aliments qui, tout compte fait, en contiennent (comme une banane quand vous avez envie d’un donut) et ainsi manger bien plus de sucre que nécessaire tout au long de la journée au lieu « de l’éviter ». Troisièmement, ne pas ingérer assez d’aliments bourrés de nutriments pour vous rassasier suffisamment et éviter ce dessert plein de sucre qui vous fait de l’oeil. 

Alternative : prenez la décision de manger des sucres de qualité. C’est le plus important. « Pour la plupart d’entre nous, le sucre s’invite dans notre régime alimentaire par des façons qui ont bien plus à voir avec notre style de vie qu’avec notre décision réfléchie d’en manger ».

4. Arrêtez les légumineuses

« De nombreux régimes alimentaires gras comme le régime keto suggèrent d’arrêter les légumineuses (pois chiches, lentilles, haricots et pois secs) à cause de leur teneur en glucides, déclare Amy Gorin, partenaire nutritionniste des USA Pulses. Cependant, les légumineuses présentent de nombreux avantages. Ils sont une bonne source de protéines et une excellente source de fibres qui vous aident également à vous rassasier et à avoir une digestion saine ». Les légumineuses sont aussi très nutritives et vous pouvez en ajouter quelques portions à un régime keto.

Par exemple, 30g de haricots noirs cuits contiennent 10g de glucides, ce qui est compatible avec le régime keto. « Il est aussi possible que vous entendiez des conseils alimentaires selon lesquels vous devriez éviter les légumineuses car elles contiennent des anti-nutriments, affirme Gorin. Ce sont des composés naturels à base de plante que l’on trouve dans les légumineuses et qui peuvent avoir un impact positif sur votre santé car certains fonctionnent comme des antioxydants. Inutile de s’inquiéter, ces anti-nutriments sont inactivés lorsqu’ils sont plongés dans l’eau ou cuits et un grand nombre se trouve dans des aliments que vous ne mangeriez pas crus ».

Alternative : ajoutez des légumineuses à votre programme alimentaire sain en mangeant du houmous, du chili ou de la soupe de lentille.

5. Ne mangez pas après 20h

Tout le monde vous dit de ne pas manger après 19h ou 20h ? Manger la nuit peut saboter vos efforts pour perdre du poids si vous avez déjà consommé toutes les calories dont vous aviez besoin. Cependant, si vous n’avez pas mangé assez pendant la journée ou si vous n’avez le temps de vous entraîner que le soir, vous devriez prendre un repas ou un en-cas avant ou après votre séance d’entraînement. Ce repas ou cet en-cas doit être sain et bien équilibré car les aliments riches en graisses (comme les aliments frits) peuvent ruiner une bonne nuit de sommeil.

Alternative : regardez ce que vous mangez tout au long de la journée. Si vous ne mangez pas assez ou que vous vous entraînez le soir, vous pouvez manger tard le soir.

6. Purifiez-vous pour mincir

Ingérer une plus petite quantité de calories et prendre des diurétiques et/ou faire un lavement pendant une semaine ou plus vous fera perdre du poids, mais vous reprendrez tout de suite les kilos perdus. En plus, vous n’apprendrez pas à changer votre comportement au long terme pour un comportement sain. C’est également une erreur de croire que vous purifier vous aidera à vous débarrasser des composés chimiques et autres « mauvaises choses » qui traînent dans votre corps.

Alternative : optez pour des petits changements sains toutes les semaines pour vous aider à mettre en place des habitudes saines sur le long terme. Ça vous prendra peut-être un peu plus de temps pour perdre du poids, mais vous ne devriez pas reprendre les kilos perdus.

7. Arrêtez les céréales

On vous a peut-être conseillé d’arrêter les céréales en vous assurant que vous pouviez trouver toutes les fibres dont vous avez besoin dans les fruits et dans les légumes. Cependant, selon Melissa Joy Dobbins, il existe plusieurs types de fibres avec des rôles et des fonctions différentes. « Les céréales fournissent certaines sortes de fibres que les fruits et les légumes n’offrent pas. Vous avez besoin des céréales complètes et des céréales enrichies pour ingérer toute une variété de nutriments comme des fibres, des vitamines et des minéraux que chaque groupe propose ». Dobbins explique également que certains nutriments comme l’acide folique ou le fer sont présents en plus grande quantité ou mieux absorbés dans les céréales enrichies que dans les céréales complètes.  

Alternative : inutile d’éviter les céréales ou bien optez pour les céréales complètes. Mangez trois portions de céréales complètes par jour et quelques portions de graines enrichies comme le pain, les céréales ou le riz.

8. Mangez la même chose tous les jours

Même si votre régime alimentaire quotidien est bien équilibré sur le papier, il y a des chances pour qu’il ne contienne pas tout ce dont vous avez besoin. Les aliments offrent différents nutriments dont votre corps a besoin pour être en bonne santé et se muscler. Il est presque impossible d’ingérer tous les nutriments nécessaires en mangeant les mêmes aliments jour après jour.

Alternative : choisissez un régime alimentaire varié et équilibré composé de différentes protéines, de fruits, de légumes, de céréales, de produits laitiers et de graisses saines.

9. Trichez une fois par semaine

La définition du mot « tricher », c’est violer les règles de façon délibérée, tromper ou priver quelqu’un de quelque chose par la ruse. Tous ces termes sont négatifs. En général, la perte de poids et l’alimentation saine ne devraient jamais être associées à la tromperie ou à la privation. De plus, les jours durant lesquels vous mangez ce que vous voulez peuvent vous encourager à ruiner tout le dur labeur de la semaine.

Alternative : au lieu de manger tout ce que vous voulez pendant une journée, optez pour une diète plus flexible en incorporant des plats ou aliments qui vous font plaisir et qui rentre dans votre total calorique journalier.

10. Plus vous faites d’exercice et plus vous perdez de poids

Ce n’est pas parce que vous allez à la salle de sport et que vous faites des exercices intenses cette semaine que vous pouvez vous permettre de manger un poulet frit et toutes les graisses qu’il contient. Souvent, les calories que vous ingérez en mangeant des petits plaisirs coupables vous font prendre bien plus de poids que les exercices que vous venez de faire ne vous en font perdre. De plus, manger des repas riches en calories qui risquent de boucher les artères ne vous permet pas d’instaurer des habitudes saines qui devraient équilibrer votre programme d’entraînement.

Alternative : équilibrez les exercices avec des repas et des en-cas tout au long de la journée. Si vous avez encore faim après un repas, mangez plus de protéines maigres, de légumes ou même de céréales complètes.

 

Traduit par Mélanie Geffroy