©iStock

Le reiki est une méthode de mieux-être qui rencontre aujourd’hui un vrai succès. Explications

Venu tout droit du Japon, le reiki connaît depuis quelques années un certain développement dans l’Hexagone. Cette méthode, non médicale, est surtout utilisée en vue de juguler le stress, de tendre vers un épanouissement personnel, de se libérer de tensions physiques et nerveuses. Pour résumer, c’est une méthode de rééquilibrage du corps et de l’esprit. Le terme « rei » signifie en japonais«esprit»ou«âme»,et le «ki» renvoie à l’énergie.

À cheval entre les pratiques zen et la « médecine douce », le reiki se veut une réponse globale à l’ensemble des dysfonctionnements corporels et mentaux. En réalité, le reiki n’ayant aucune assise scientifique, il est préférable de l’aborder comme une technique permettant de booster son mental, de dénouer les tensions, de simplement se sentir mieux, même si certains sportifs, tels les coureurs d’endurance, s’en servent pour « soulager » petits bobos et douleurs récurrentes.

Le principe

L’idée est de faire circuler l’énergie convenablement dans le corps via des points méridiens (les chakras), comme ce peut être le cas avec les arts martiaux, le yoga, la méditation. Dans le reiki, le geste est très simple puisqu’il s’agit seulement de garder une main au-dessus de la zone que l’on souhaite traiter. Ce geste permet de rééquilibrer les énergies qui circulent. La séance se pratique généralement dans un endroit propice à la détente, allongé et habillé. Parallèlement aux séances de reiki, il est possible, voire recommandé, de pratiquer la méditation ou le yoga.

L’adapter à une compétition sportive

Avant une épreuve, mais aussi après un entraînement difficile, une séance de reiki peut être une option soit pour aborder la compétition plus sereinement (après tout, même l’effet placebo peut être utile dans ces cas-là !), soit pour se libérer des tensions musculaires. Le reiki peut parfois aussi être utilisé pour transcender des performances, par exemple pour les coureurs d’ultra-marathons ou pour ceux qui veulent dépasser leurs limites sur de longues distances, car il permet de se sentir plein d’énergie, revigoré.

Buvez, éliminez

Le reiki permet de rééquilibrer la circulation et les zones sous-énergétisées du corps, auxquelles il apporte un supplément l’énergie. Il renforce également le système immunitaire. Pour illustrer son action, il faut imaginer qu’il agit comme un cours d’eau et élimine les toxines. Il est donc nécessaire de boire beaucoup d’eau pendant une initiation et après un traitement.

Pour aller plus loin

  • La fédération de reiki (LFDR) : Un site complet qui explique le fonctionnement et l’intérêt de la Fédération, donne des pistes vers les praticiens pour ceux qui veulent essayer et revient sur l’éthique d’une méthode qui doit être pratiquée par des personnes formées sérieusement.
  • L’institut de reiki : Le site propose une mine d’informations sur le reiki et des formations qualifiantes certifiées. Vous trouverez dans l’espace blog des conseils pour éviter les pièges des charlatans.

Cyrielle Roux