Microbes en salle de sport
© Claire Benoist

Il y a encore plus risqué à la salle que de monopoliser une machine sur laquelle d’autres ont transpiré. Une étude de l’Université d’Arizona a déterminé que 28% des surfaces à la salle de sport ont un profil contaminant, dont certaines à haut niveau. Et les agresseurs les plus virulents ne sont pas ceux qu’on croit, comme les cuvettes de toilettes par exemple, qui s’est avérée finalement une des surfaces les plus saines, après test. Suivez nos conseils pour rester à l’abri des microbes et vous assurez que tout ce que vous rapporterez de la salle, c’est du muscle !

Protégez vous des microbes à la salle de sport !

Les sacs de sport sont un vrai paradis pour les germes. A l’intérieur, les chaussettes fumantes et serviettes humides sont un terrain de jeu parfait pour les bactéries. Et à la surface du sac, c’est encore pire. L’étude a trouvé des matières fécales au bas de 90% des sacs de sport testésSachez que laver vos vêtements à l’eau tiède ne suffit pas à tuer les bactéries, il faudrait pour cela les faire tourner entre 60 et 90°, ce que la plupart des textiles ne permet pas. Et troquez votre Duffel contre un sac anti-microbien. La marque Apera propose des sacs qui évitent la prolifération des bactéries et retardent donc l’apparition d’horribles odeurs. Optez de préférence pour un modèle à compartiments aérés et base waterproof.

1) Virus du rhume et de la grippe

Foisonnent sur : les poignées de portes, qui sont la première zone de présence du germe de la grippe. Mais on trouve ces virus aussi massivement sur les haltères, les bancs, et les machines d’entraînement cardio. Le bureau d’accueil, les tables et la fontaine à eau ont également des résultats peu alléchants.

Comment les éviter : La meilleure façon de ne pas tomber malade, c’est encore de se laver les mains souvent. Il faut aussi éviter de se tripoter les yeux, le nez ou de mettre les mains à la bouche. Si possible, essuyez le matériel que vous allez utiliser avec des lingettes désinfectantes avant et après usage, vous tuerez ainsi tout germe que vous auriez potentiellement embarqué avec vous en chemin et épargnerez votre prochain.

2) Mycoses et papilloma virus

Foisonnent sur : le sol des vestiaires, il n’y a pas pire endroit !

Comment les éviter : Ne marchez absolument jamais pieds nus dans la zone de changement de chaussures. Les études affirment même qu’il faudrait porter des tongs jusque sous la douche. Et ne remettez jamais des chaussettes dans lesquelles vous vous êtes entraîné avant de les laver.

3) Staphylocoque doré

Foisonne sur : Bien que rares, les infections dues au staphylocoque doré peuvent engager le pronostic vital et doivent être prises au sérieux. On le trouve sur les mêmes surfaces que les virus du rhume et de la grippe, soit n’importe quelle surface que tout le monde touche.

Comment l’éviter : Le staphylocoque doré s’infiltre par les plaies cutanées. Le meilleur moyen de l’éviter est donc de bien couvrir vos blessures, particulièrement sur les mains (c’est valable aussi pour les ampoules). Les gants ne sont pas la meilleure option puisqu’ils maintiennent la plaie dans un environnement humide, donc propice aux bactéries. Une astuce peut vous sauver, un simple bout de ruban adhésif.