Les repas pizza-soda que vous engloutissiez dans votre jeunesse pourraient bien aujourd’hui nuire à votre ligne.

Les souvenirs de repas associant boissons sucrées et plats caloriques rendent, en effet, ces petits plaisirs encore plus tentants, selon une étude de la revue Appetite.

SOIRÉE À LA DIÈTE
La clé pour perdre du poids est peut-être simplement votre montre. Dîner plus tôt peut aider à perdre des kilos, rapporte une étude du British Journal of Nutrition. Les personnes qui ont arrêté de manger à 19 heures, sans rien changer d’autre à leurs habitudes alimentaires, ont perdu presque un demi-kilo en deux semaines et leur consommation totale de kilocalories a baissé de 250 par jour. Et ce, parce qu’ils n’ont pas fait d’en-cas dans la journée pour compenser. Laissez tomber les dîners tardifs, ils ne vous manqueront pas.

PETIT DÉJ’ EN FRACTIONNÉ
Tout doux avec la tartine. Prendre son petit déjeuner en plusieurs fois aide à moins manger le midi, indiquent des chercheurs français qui ont comparé les prises alimentaires d’hommes ayant avalé un petit déjeuner en une fois et celles d’hommes ayant fractionné ce premier repas (sur quatre heures). Ces derniers avaient moins faim et mangeaient moins d’aliments caloriques au déjeuner que les premiers. Un petit déjeuner unique et copieux engendre un pic d’insuline et de glycémie, estiment les scientifiques. Quand ces taux retombent, la faim apparaît. Optez pour des aliments protéinés et riches en fibres : deux biscottes au seigle avec du beurre de cacahuète (une cuillère à soupe pour chacune) apportent 5 grammes de fibres et 9,5 grammes de protéines.
Les personnes interrogées avaient tendance à penser que le soda se marie mieux avec des aliments gras comme la pizza ou les frites qu’avec des options plus light, comme des légumes vapeur. Boire de l’eau au dîner peut vous aider à faire des choix plus sains. Si vous voulez un verre de soda, prenez-le après le repas.

48

POURCENTAGE D’HOMMES QUI PRÉFÈRENT PERDRE 1000 DOLLARS PLUTÔT QUE GAGNER 10 KILOS.
Source: International Food Information Council Foundation.

Organismes génétiquement modifiés
Avant même de faire disparaître vos bourrelets, l’exercice que vous pratiquez peut modifier votre corps. Des chercheurs suédois ont découvert que le sport peut altérer l’expression de l’ADN dans les cellules graisseuses. Au cours de l’étude, des hommes en léger surpoids ont suivi des cours d’aérobic et de spinning deux fois par semaine pendant six mois. Les scientifiques ont analysé leur ADN et ont constaté que la méthylation – un processus qui contribue à la régulation de l’activité des gènes – avait changé dans 7663 gènes présents dans les cellules graisseuses. Lors des tests en laboratoire qui ont suivi, les chercheurs ont confirmé que la manière dont ces cellules stockaient la graisse avait évolué.